Au Nom de la terre avec Pierre Rhabi

Un joli reportage sur Pierre Rhabi, sa vie, ses écrits, ses réalisations. On y apprend ce qu’est l’agro-écologie : « travailler pour permettre aux gens de mieux se nourrir grâce aux techniques biologiques sans oublier la base : la reconstitution du milieu naturel ».
Qu’il est dommage de se dire que l’agriculture aujourd’hui est principalement une agriculture industrielle, « la manière la plus désastreuse que l’homme ait trouvé pour se nourrir ». Lui se bat pour une « agriculture respectueuse de la santé et de l’environnement ». Ce qu’elle devrait logiquement être pourtant ! C’est beau de regarder ce petit homme bienveillant s’émerveiller de la vie, admirer, méditer, contempler et éprouver de la joie, ce qui est, comme il le souligne, l’essence même de l’humain. Sinon, pour quelle autre raison vivre ? Ce reportage est l’occasion de se plonger dans une réflexion sur notre vie. « Consommer, produire, accumuler de la matière » : Non ! Il donne envie de militer, de se révolter contre un système qui nous paraît aujourd’hui la norme et que l’on accepte sans se questionner.

On y voit aussi les multiples actions menées par lui et son entourage, le mouvement ColibrisLes Amaninsle Hameau des Buis ou encore le Monastère de Solan, où cet incroyable projet de valorisation des terres, grâce à l’agro-écologie, est mené en Roumanie dans un monastère de sœurs orthodoxes. On voit avec grand plaisir ce beau domaine de Kerbastic où il a aidé la Comtesse de Polignac à nettoyer les nappes phréatiques, empoisonnées par les produits chimiques, et à faire du parc du château un modèle de l’agro-écologie en Bretagne.

Ce reportage nous fait méditer sur la quintessence même de la vie : l’engagement de chacun afin de faire que sa vie soit en adéquation avec ses idéaux. What else?

Enregistrer