Bilan de l’année 2017

Mon dieu, déjà un an que je n’ai pas publié sur le journal, prise que j’ai été dans le tourbillon de cette année 2017. Comment résumer tout ce qu’il s’est passé cette année ?
Beaucoup de positif dans tous les cas !

Mon chiffre d’affaire, s’il n’est pas encore suffisant pour me verser un salaire, me permet de rémunérer à leur juste valeur (= sans négocier) les tarifs de mes prestataires (développeur, webmaster, graphiste, styliste, comptable, photographe,…), de choisir toujours les meilleures usines pour acheter mon fil (certifié), le faire teindre, tricoter et confectionner localement.

LA grande surprise de cet hiver : les pré-ventes des 4 modèles de la dernière collection m’ont permis de payer presque l’intégralité de la production ! Le reste de mes ventes m’a donc servi à payer mes prestataires, les charges de l’entreprise, le développement de la prochaine collection, mes déplacements, le site internet,… J’ai donc décidé de continuer sur cette lancée qui me permet de ne pas avoir une énorme somme à avancer 2 mois à l’avance pour la prochaine collection !

Cette augmentation de mon chiffre d’affaire va me permettre de me lancer dans la préparation d’une prochaine levée de fonds en 2018… et de pouvoir proposer plus de modèles, des modèles pour homme,… et de me payer !

Cette collection est celle qui vous aura le plus plu. Avec plus de 500 pièces vendues entre fin août et mi-décembre. Celle de cet été a rencontré un succès mitigé (sauf pour le ELLA hirondelles qui a cartonné !) avec 450 pièces vendues depuis mars. C’est-à-dire moins de la moitié de mon stock.

J’ai eu des contacts avec de nombreuses bloggeuses, qui apportent énormément de valeur et de crédit à la marque, et aussi du trafic sur le site. Je leur en suis très très reconnaissante car c’est en grande partie grâce à elles que la marque a pris son envol cette année !

Vous avez peut-être remarqué le site est plus propre et qu’il y a moins de bugs ! C’est grâce à Julie, qui travaille sur le site tous les vendredi après-midi. On a notamment pu mettre en place un programme d’affiliation avec les 6 bloggeuses qui ont donné leur accord pour ce partenariat grâce à mon partenaire préféré, Landmade. Je suis contente de pouvoir proposer une commission sur les ventes qui viennent d’articles de blogs. Ces derniers demandent un énorme travail, photos, documentation, mise en page,…

La liste des boutiques où sont vendus les vêtements La Révolution Textile s’est agrandie, comme vous l’avez peut-être vu ici : 2 nouvelles boutiques physiques (+ 1 en création à Bruxelles) et 2 en ligne (+ 1 nouvelle prochainement). Et mes anciennes boutiques, sauf 1, ont toutes renouvelé leur stock cette année. Apparemment, les collections LRT ont rencontré un beau succès commercial en 2017 !

Après avoir abandonné la laine (je vous expliquais pourquoi ici), j’ai commencé à développer des grosses pièces en lin mais c’est assez compliqué et très cher ! Je n’abandonne pas l’idée mais je recherche aussi parallèlement un éleveur qui soit amoureux de ses moutons et dont l’activité n’est pas la vente d’agnelets. Affaire à suivre….

Coté perso, j’ai entamé un suivi à long terme par une super coach, Valerie, du Centre Evolia, qui m’a aidée à surmonter de grosses épreuves (l’échec de ma relation avec mon 1er associé, le décès très soudain de ma mère,…) et à réfléchir de façon plus globale (arrêter de bloquer sur les petits détails énervants qui empêchent parfois d’avancer) en gardant en tête mon objectif principal pour JUSTE : proposer une vraie alternative saine et écologique pour s’habiller. Elle m’aide aussi dans mon objectif de séparer plus sereinement ma vie professionnelle de ma vie perso et à accorder plus de temps à ma famille et mes amis, ce que j’avais du mal à faire depuis la création de JUSTE.

Et d’ailleurs, j’arrive de plus en plus à m’accorder une journée entière de break pendant le week-end ou les vacances. Pendant les vacances, il est encore un peu difficile de couper sur plusieurs jours… Mais j’y travaille !

J’ai parallèlement entamé un travail avec une super kinésiologue à Toulouse, Marie Grellier, ce qui me permet de m’accorder du temps pour moi, pour prendre du recul par rapport à tout ce qui m’est arrivé ces dernières années (déménagement dans le sud, achat d’une maison, création de la société, naissance de mon fils, …) et à me requinquer… Il faut dire que mon énergie était au plus bas ces derniers mois…

Et ce qui me fait tenir physiquement avant tout : mes cours hebdomadaires de yoga Iyengar que j’adore, avec une prof extra qui est mon soleil, Christine Dalto, à Labarthe sur Lèze.

Je tiens à vous remercier, vous qui me suivez depuis peu ou depuis 2014. Tous vos messages que je reçois très régulièrement pour m’encourager, me questionner, me remercier, c’est ce qui me fait penser que je suis sur la bonne voie. S’il y a 4 ans, quand je parlais de traçabilité dans la mode, on se moquait de cette idée, ou encore on essayait de m’en dissuader, ce n’est plus le cas aujourd’hui ! Je vois que les mentalités évoluent, les choses bougent, les consciences s’éveillent ! Et ça fait du bien 🙂

Alors, belle et heureuse fin d’année à tous, et à l’année prochaine !

Photos : ©Marie Marchandise, Chez vous chez moi, ©Virginie Sannier,
©
La Révolution Textile