CULTURE DU LIN

Paille de lin

Parmi les différentes étapes de la confection de nos vêtements en lin, découvrez ici la culture du lin. Notre fournisseur de fil, Safilin, nous a transmis les coordonnées de la coopérative qui lui fournit une grande partie des fibres de lin qui seront transformées en fil. Il s’agit de Terre de Lin, une coopérative normande qui regroupe 650 agriculteurs adhérents en Normandie, terroir de prédilection pour le lin. J’ai eu l’occasion de visiter son site de production et de rencontrer plusieurs des agriculteurs qui cultivent le lin qui sera ensuite transformé dans leur usine de teillage.

La coopérative Terre de Lin existe depuis les années 50. Elle représente aujourd’hui 650 adhérents liniculteurs (qui cultivent le lin sur une superficie totale de 12000 ha) et 240 salariés.
La coopérative est présente sur l’ensemble des activités de la production de lin textile, de la création variétale, la production de semences à la production de fibres de lin.
Pour favoriser une bonne qualité de fibre, le lin ne sera idéalement cultivé sur une même parcelle que tous les 7 ans.

On ne le sait pas assez mais la France est le 1er producteur de fibres de lin (2ème en surface cultivée) au monde ! La zone de culture est plutôt étroite car elle s’étend de la Normandie au Nord de la France, de la Belgique et des Pays-Bas. Il existe d’autres pays cultivateurs de lin (Europe de l’Est, Chine) mais la qualité est loin d’être aussi belle et le rendement reste assez faible. Le lin requiert un climat et un terroir très particuliers, comme le vin.

France producteur de lin

LE SEMIS

Semée au Printemps, de fin février à fin mars selon les régions, la plante met 100 jours pour atteindre une hauteur d’environ 1 mètre.

Lin semis

LA FLORAISON

Au mois de juin, la durée de vie d’une fleur n’est que de quelques heures : elle s’épanouit le matin et fane vers midi. Aucun apport supplémentaire en eau n’est nécessaire. La culture du lin est une culture raisonnée, très respectueuse de l’environnement : l’agriculteur vient régulièrement observer sa parcelle et n’intervient que si nécessaire.

floraison du lin

L'ARRACHAGE

Lorsque le lin est « mûr », vers la fin du mois de juin, on ne fauche pas le lin, on l’arrache ! Les tiges de lin arrachées sont ensuite déposées au sol.

arrachage du lin

LE ROUISSAGE

Les tiges resteront exposées aux intempéries et au soleil quelques semaines, afin de permettre le rouissage, étape indispensable avant le teillage du lin. C’est l’alternance de pluie, de soleil et de vent qui permet au lin de rouir. Cette étape naturelle de transformation de la plante en fibre permet le développement d’enzymes (champignons) présentes sur le sol qui désagrègent le ciment végétal de la plante afin de faire ressortir la fibre. La réussite du rouissage détermine fortement la qualité de la fibre. Cette étape demande plus que jamais une présence, une réactivité et un savoir-faire du liniculteur. La culture du lin est une culture risquée. Chez TERRE DE LIN, on cultive avant tout la passion du lin. Le rouissage terminé, il est temps de rentrer le lin.

rouissage du lin

L'ENROULAGE

Le lin est enroulé à l’aide de matériel spécifique, les enrouleuses. TERRE DE LIN veille à ce que les ficelles utilisées à l’enroulage soient des ficelles en lin, afin de ne pas polluer les étapes ultérieures chez le filateur puis chez le tisseur : le plastique peut notamment gêner les opérations de teinture.

enroulage du lin

Le lin est une fibre d’exception, onéreuse, mais qui cumule à lui seul une multitude de bienfaits pour la santé et la peau – Le lin : une fibre 100% éco responsable. C’est une culture raisonnée très respectueuse de l’environnement qui nécessite une observation et une présence régulière du liniculteur sur sa parcelle ; il ne nécessite pas d’arrosage et toutes les opérations de transformation (teillage, peignage, filature, tricotage) sont mécaniques. Et comme si ça ne suffisait pas, il permet même d’améliorer la qualité du sol pour les cultures suivantes !

Pour en savoir plus sur le lin

Les acteurs de la filière parlent de cette fibre exceptionnelle dans cette très jolie vidéo réalisée par la CELC. La Communauté Européenne du Lin et du Chanvre est l’unique organisation fédérant des entreprises européennes de production et de transformation du lin et du chanvre.

Grand prix Auguste Lumière_Le creusot 2011
© Goodideas 2010-2011 Réalisateur Benoit Millot, pour la Confédération Européenne du Lin et du Chanvre – CELC