Le lin : une fibre 100% éco-responsable

Source : CELC

Le lin, une exception européenne

Culture de proximité, le lin est cultivé en Europe de l’Ouest sur une large bande côtière qui s’étend du Sud de la Normandie au Nord de la France, de la Belgique aux Pays-Bas : de Caen à Amsterdam.Seule fibre textile végétale originaire du continent, le lin européen n’est pas délocalisable : une excellence qui résulte de la rencontre unique entre un climat océanique naturellement humide, une faible densité thermique, des sols généreux et le savoir-faire des liniculteurs.

Le lin : une fibre 100% éco responsable

Durant toutes les opérations de transformation : teillage, peignage, filature et tissage, l’activité est mécanique. Le lin est une plante militante pour le respect de notre environnement et pour la préservation de nos terroirs – flore et faune incluses – le lin protège les sols et nos ressources en eau : 0 irrigation (l’eau de pluie suffit) + peu d’intrants (engrais, produits phytosanitaires) = écosystèmes respectés.

Une fibre 100% naturelle

Bien-être et naturalité

Les fibres de lin sont réputées pour leur haut pouvoir d’absorption de l’eau. Les pectines que l’on retrouve dans les textiles en lin leur confèrent un caractère vivant et thermorégulateur. Elles se gorgent d’eau ou s’en libèrent, selon les conditions climatiques, jusqu’à 20% (Source Arvalis – Institut du Végétal) de leur poids sans provoquer de sensation d’humidité au toucher. Une sensation de bien-être garantie.

Le lin est un tissu intrinsèquement hypoallergénique et antibactérien qui suggère une sensation apaisante : des propriétés inhérentes à la qualité même de la fibre, recommandé pour les personnes souffrant d’affections cutanées.

Les 10 étapes de la culture du lin : www.mastersoflinen.com