Myriam, fondatrice de la revolution textile

« J’ai toujours su que je voulais travailler dans la mode …

D’aussi loin que je me rappelle, je découpais des magazines de mode de ma mère et je collais les modèles ou les looks que j’aimais dans un cahier. J’adorais regarder ma mère ou ma grand-mère se préparer, se maquiller, se parer de bijoux et d’accessoires, être coquettes pour les autres mais aussi pour elles-mêmes.

Mais n’imaginant pas en faire un vrai travail, je me suis d’abord tourné vers les langues et l’économie. C’est donc tout naturellement qu’à 28 ans, après 3 années passées au Japon à travailler dans l’organisation d’événements, j’ai décidé de rentrer à Paris afin d’intégrer le célèbre Institut Français de la Mode.

S’en sont suivies 7 années passées au sein d’enseignes internationales de mode en tant que chef de projets marketing et communication ou au développement produit. L’opacité des conditions de travail, des lieux de fabrication, la déshumanisation des méthodes et l’absence totale de conscience écologique m’ont frappée.

En 2013, j’ai créé une marque qui regroupe les valeurs qui me sont fondamentales : la traçabilité, la fabrication locale et l’écologie.

En 2016, suivant mon cœur et ses aspirations, je décide d’arrêter la laine pour me concentrer sur la matière idéale : le lin.»