Inquiétude grandissante des français face au changement climatique et à l’insuffisance de l’action politique

Selon une étude récente, les conséquences du changement climatique suscitent une inquiétude croissante parmi les Français, qui classent ce sujet parmi leurs principales préoccupations, juste après le pouvoir d’achat et la santé. D’après une enquête menée par l’Ifop, 76 % des Français expriment leur inquiétude face aux changements climatiques et à leurs répercussions. Ce pourcentage a augmenté par rapport aux années précédentes.

Une inquiétude grandissante

Parmi les personnes interrogées, 48 % se disent « peu inquiètes » tandis que 28 % se déclarent « très inquiètes ». Cette proportion de Français « très inquiets » est significative et ne doit pas être négligée, selon Sylvain Trottier, directeur de l’association Conséquences, qui œuvre à la sensibilisation sur les conséquences du changement climatique dû à l’activité humaine.

La norme des étés extrêmes

Les Français semblent avoir pris conscience que le changement climatique constitue une menace globale qui affecte tous les aspects de la vie quotidienne. L’été dernier, marqué par d’importants incendies, a durablement marqué les esprits, et les Français anticipent la fréquence croissante des étés extrêmes, qui deviendront la norme.

Des conséquences perçues comme exacerbées

L’étude révèle également que 87 % des Français pensent que les conséquences du changement climatique vont s’aggraver. Parmi eux, 35 % estiment que ces conséquences se feront davantage ressentir dès cet été, tandis que 44 % prévoient une intensification des effets dans les années à venir.

L’action politique jugée insuffisante

Les Français sont également conscients de l’insuffisance des mesures politiques prises jusqu’à présent pour lutter contre le changement climatique. Seuls 11 % des personnes interrogées estiment que l’action politique est suffisante, tandis que 32 % considèrent les mesures comme insuffisantes et 57 % pensent qu’aucun véritable plan n’a été mis en place pour faire face à ce phénomène. Selon 67 % des Français, il incombe à l’État de faire davantage, bien devant les collectivités locales.

A lire aussi  Comment adopter vraiment un mode de vie minimaliste pour réduire son empreinte écologique

[winamaz table= »38″]


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link