Le déshydrateur solaire, une solution écologique et économique impressionnante pour faciliter le stockage et la conservation des aliments pendant des mois

La technologie de la déshydratation des aliments est très ancienne mais a assuré sa place dans nos modes de consommations modernes. Le procédé apporte de nombreux avantages pour la qualité et la durabilité des produits alimentaires. De plus en plus d’exploitants agricoles investissent dans cette technologie afin de sécuriser leurs stocks et de les rendre plus attractifs sur le marché. Les déshydrateurs solaires, eux, promettent un fonctionnement sans électricité et à moindres coûts, ce qui en fait un atout intéressant pour favoriser l’utilisation durable et responsable des ressources.

Déshydrater solaire
https://wiki.lowtechlab.org/w/index.php?curid=54018

Un déshydrateur peut-il remplacer les autres modes de conservation ?

La déshydratation est un procédé de conservation très efficace et pratique pour réduire le temps et les températures élevées émises par les autres moyens de conservation. Elle permet notamment de diminuer le volume des aliments tout en conservant leurs protéines, vitamines et minéraux tout au long du processus. Très populaire depuis des siècles, elle est aujourd’hui surtout connue pour la production de chips de légumes ou de fruits, mais se révèle bien plus polyvalente que cela ! On peut effectivement y déshydrater des herbes aromatiques, des fruits et légumes, des champignons, des viandes, etc.

Les usages d’un déshydrateur solaire

Un déshydrateur solaire est constitué de panneaux solaires qui transforment l’énergie solaire en chaleur directement dans le dispositif. Cette chaleur sert ensuite à chauffer l’air qui circule et séchera les aliments. Il peut être utilisé pour conserver les aliments tels que les fruits, les légumes, les graines et les fleurs, mais aussi pour stériliser et désinfecter du matériel, des outils et des matières premières. D’après Klein E. Ileleji, PDG et co-fondateur de JUA Technologies, le séchage des aliments est un processus « énergivore aux coûts de fonctionnement considérables, les séchoirs alimentaires classiques étant généralement alimentés au gaz, à l’électricité ou au fioul ». Grâce à l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable comme le soleil, le déshydrateur solaire offre donc un mode de séchage des aliments à moindres coûts.

A lire aussi  Transition vers une agriculture durable : comprendre l'agroécologie en 12 points

Comment fonctionne un déshydrateur solaire ?

Un déshydrateur solaire est composé de deux parties principales : une partie équipée d’un solaire thermique pour chauffer et sécher l’air afin de pouvoir déshydrater les aliments, et une partie destinée à stocker les aliments qui seront séchés. Une fois l’appareil mis en marche, l’air chaud entre en contact avec les aliments placés dans le déshydrateur et sèche les aliments. La chaleur mise en œuvre est comprise entre 40°C et 70°C. Pour garantir un résultat optimal, les aliments doivent être triés, lavés et coupés finement avant de les placer dans le déshydrateur. Les aliments resteront ensuite à l’intérieur jusqu’à ce qu’ils soient complètement déshydratés.

Quelques exemples d’utilisations concrètes d’un déshydrateur solaire

  • L’agriculture : les exploitants agricoles peuvent déshydrater les fruits et légumes pour les conserver et les protéger des insectes, de la poussière et des aléas climatiques.
  • Le tourisme : les voyageurs peuvent profiter de la praticité et de la portabilité des déshydrateurs solaires pour emporter des aliments frais et nutritifs avec eux.
  • La transformation alimentaire : les entreprises agroalimentaires peuvent déshydrater leurs produits alimentaires pour obtenir des ingrédients plus concentrés et faciles à conserver.
  • Le camping : les campeurs peuvent faire confiance à un déshydrateur solaire pour leurs besoins de déshydratation, sans avoir à se soucier des combustibles polluants.

Des domaines variés et innovateurs

En 2020, JUA Technologies, une start-up travaillant dans les technologies agricoles et fabriquant des séchoirs solaires, a reçu une subvention de 565 000 € sur deux ans du ministère américain de l’Agriculture afin de développer ses technologies innovantes. Ce système est capable de déshydrater des fourrages, de la farine et même des produits pharmaceutiques. Outre le secteur agricole et alimentaire, le déshydrateur solaire est également très utile dans le domaine militaire. Par exemple, le Système Modulaire Solaire Évolutif (SMSE) a été développé par des chercheurs de l’armée américaine.

A lire aussi  Obtenez une récolte abondante de tomates savoureuses dans votre jardin ! Découvrez les secrets de l'entretien parfait de vos tomates pour des résultats incroyables !

De plus en plus de personnes font confiance aux déshydrateurs solaires pour sécher leurs aliments, car ils sont non seulement très économiques et rapides, mais aussi abordables. En effet, le prix varie entre 500€ et 600€, ce qui est beaucoup moins coûteux que d’autres sources d’énergie. Alizée et Yoann, couple d’Ariège engagé dans la fabrication d’objets low-tech, proposera prochainement leur propre déshydrateur OMY, qui nécessitera moins de 12 heures et pas d’électricité pour sécher les aliments. A l’exploitation des 5 frères, à Bermonville, les foins sont séchés par l’air, chauffé par le soleil. Le Low Tech Lab propose également un tuto très détaillé pour réaliser soi-même son séchoir solaire démontable

Ainsi, grâce à son design compact et portable et à son faible coût d’exploitation, le déshydrateur solaire offre une solution écologique, économique et accessible à tous pour conserver les aliments. Pratique, simple et abordable, le déshydrateur solaire est un choix rentable pour les consommateurs et les entreprises qui souhaitent mettre en œuvre une déshydratation durable.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link