Forte mobilisation prévue pour la grève ce mardi 31 janvier dans de nombreux secteurs contre la réforme des retraites

Le mardi 31 janvier, une deuxième journée de mobilisation contre la réforme des retraites aura lieu. Les grèves et les perturbations sont attendues dans de nombreux secteurs. Cette journée de mobilisation arrive juste avant que le texte arrive à l’Assemblée nationale, suite à la première journée de mobilisation du 19 janvier, qui a réuni entre un et deux millions de personnes selon les sources. Plusieurs syndicats ont appelé à la grève, ce qui laisse présager de nombreuses perturbations.

Le transport

Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF ont appelé à une grève unitaire afin de protester contre la réforme des transports. SUD-Rail a déclaré que, le 31 janvier, des actions massives pourraient avoir lieu. Le trafic pourrait donc être aussi perturbé que le 19 janvier, car seuls un TGV sur 3 et un TGV sur 5 ont circulé, aucun Intercités n’a été en fonction et un TER sur 10 a été disponible. L’intersyndicale de la RATP, directement concernée par la réforme, a également appelé à la mobilisation. Le métro parisien n’a ouvert que très partiellement le 19 janvier.

L’éducation

Dans l’Education nationale, plusieurs syndicats ont également appelé à la grève le 31 janvier, avec une volonté d’amplifier le mouvement de la part de l’intersyndicale. SUD-Education a de son côté appelé à une « grève reconductible ». La journée du 19 janvier avait déjà été très suivie, avec 65 % de grévistes parmi les professeurs du secondaire et 70 % parmi les instituteurs du primaire selon les syndicats et 34,66 % et 42,35 % selon le ministère.

L’énergie

La CGT chimie et la CGT dans le secteur des industries électriques et gazières sont en grève pour protester contre la réforme. La CGT chimie mènera une action de 78 heures le 6 février, tandis que la CGT des industries électriques et gazières est en grève reconductible depuis le 19 janvier et a appelé à une grève le 31 janvier. Des temps forts sont prévus les 6, 7 et 8 février, et des actions spécifiques pourraient être menées, telles que des opérations de gratuité pour les particuliers ou des coupures d’électricité ciblées.

A lire aussi  Présidentielle et climat : Quelles sont les propositions des candidats ?

Les loisirs et le voyage

Finalement, les secteurs ski et de l’aérien peuvent s’attendre à rencontrer des perturbations le 31 janvier. De plus, certaines municipalités ont annoncé qu’elles fermeront entièrement ou partiellement certains services. Des journées de mobilisation supplémentaires auront lieu le 7 et le 8 février, avec des grèves reconductibles possibles.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link