Découvrez ce système de réfrigération hyper facile à faire pour conserver vos aliments au frais sans aucun besoin d’énergie

Par opposition à la high tech, le terme «low-tech» pourrait sembler relativement austère. Pourtant cette technologie peut être très utile et pratique dans certains cas : par exemple, comment conserver des aliments sans électricité ? C’est justement là que le «frigo du désert» entre en jeu ! Deux pots d’argile, un peu de sable, un linge et un arrosoir suffisent pour se fabriquer ce genre de réfrigérateur naturel. Mais au fait, comment fonctionne-t-il exactement ? Découvrons ensemble le principe de fonctionnement de ce frigo low-tech.

Historique

Cette innovation low-tech a été mise au point au début des années 1990 par un universitaire nigérian. Ce système simple et peu coûteux permet aux familles sans accès à l’énergie ou à faibles revenus de conserver correctement leurs produits alimentaires. Dans les pays occidentaux, les frigos du désert ont connu un regain d’intérêt depuis quelques années. Leur intérêt est de plus en plus reconnu pour lutter contre l’anxiété engendrée par l’utilisation des energies fossiles et par conséquent contre les changements climatiques. Aussi, on retrouve aujourd’hui des frigos du désert dans les marchés agricoles ou les jardins partagés.

Comment fonctionne-t-il ?

Le principe de fonctionnement est assez simple et basé sur l’évaporation. 2 poteries en terre cuite (ou en argile) imbriquées l’une dans l’autre avec une couche de sable humide d’environ 4 cm entre les deux. Le pot interne contient les aliments à garder au frais. Le sable permet la réfrigération du système. Le pot externe contient le tout. Frigo du désert

1 https://wiki.lowtechlab.org/w/index.php?curid=306

Tout d’abord, placez le plus gros pot dans une zone sèche et à l’abri du soleil (idéalement, surélevez-le grâce à un trépied pour que l’air circule). Dans le fond du pot externe disposer une couche de sable suffisamment épaisse pour que le haut du pot interne soit à la même hauteur que le haut du pot externe. Puis humidifier. Placer le pot interne à l’intérieur du pot externe. Combler le vide entre les deux pots par plusieurs couches de sable successives… .. sans oublier d’humecter le sable à chacune des couches. Recouvrez-le d’un tissu respirant ou couvercle. Ré-humidifier le sable dès qu’il commence à sécher, soit deux fois par jour environ.

A lire aussi  Le secret des jardiniers et agriculteurs : découvrez les incroyables bienfaits du purin d'ortie sur vos plantes et votre sol !
Fonctionnement frigo du désert
2 https://wiki.lowtechlab.org/w/index.php?curid=307
Pot interne
3 https://wiki.lowtechlab.org/w/index.php?curid=308

sable

4 https://wiki.lowtechlab.org/w/index.php?curid=316

Vous voilà maintenant avec un frigo low-tech qui va permettre de conserver des aliments au frais sans réfrigérateur ni électricité. Le pot interne contient les aliments à garder au frais. Le sable permet la réfrigération du système. Le pot externe contient le tout. L’évaporation de l’eau du pot le plus petit vers le pot le plus grand créera un effet de refroidissement, ce qui rendra l’air ambiant plus froid. Les courants d’air et/ou le renouvellement d’eau font office de thermostat et empreindront le taux d’humidité pour une meilleure conservation. Vous pouvez notamment conserver des fruits et légumes et mettre de l’eau au frais.

frigo du désert
5 https://wiki.lowtechlab.org/w/index.php?curid=318

Quel impact pour l’environnement ?

En limitant la consommation d’énergie et donc le volume des émissions carbone, le frigo du désert apporte sa pierre à l’édifice pour résister aux changements climatiques. Selon l’Organisation des Nations Unies, si les efforts d’efficacité énergétique ne sont pas renforcés dès maintenant, la consommation énergétique sera multipliée par 2. La low-tech peut aider à réduire la demande énergétique globale de manière significative.

A titre d’exemple, Corentin de Chatelperron travaille actuellement chez Low-Tech Lab pour améliorer la performance et la durabilité des technologies à faible énergie. Son objectif est de démontrer que les solutions low-tech peuvent remplacer avantageusement certaines technologies à énergie élevée. Par exemple, son projet d’innovation consiste à utiliser des frigos du désert pour stocker des vaccins contre le Covid-19.

Grâce à cette initiative, Corentin espère fournir une alternative durable et économique aux réfrigérateurs classiques afin de réduire le gaspillage de ressources et de limiter l’impact environnemental dans les zones rurales.

A lire aussi  Comment purifier l'eau sans produits chimiques : Top méthodes naturelles!

Le frigo du désert est un excellent exemple de low-tech efficace et moins coûteuse qu’une technologie «high-tech». Une alternative idéale pour conserver nos aliments en cas de manque de ressources et pour limiter nos impacts négatifs sur l’environnement. Se basant uniquement sur l’évaporation de l’eau pour générer du froid, le frigo du désert est une solution innovante capable de répondre à des besoins vitaux.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link