Le secret des jardiniers pour une croissance fulgurante : le purin de consoude.

Le purin de consoude est une solution naturelle utilisée par de nombreux jardiniers pour stimuler la croissance des plantes et augmenter leur résistance face aux maladies. Cependant, certaines rumeurs circulent quant à son interdiction en France. Dans cet article, nous allons démêler le vrai du faux concernant cette pratique et les réglementations en vigueur.

Qu’est-ce que le purin de consoude ?

Le purin de consoude est obtenu en faisant macérer les feuilles de cette plante dans de l’eau pendant plusieurs jours. La fermentation qui se produit lors de la macération libère les éléments nutritifs présents dans la consoude et permet d’obtenir un engrais liquide très efficace pour les plantes. Riche en azote, potassium et phosphore, il favorise la croissance et la floraison tout en renforçant la résistance aux maladies et aux parasites.

Les bienfaits du purin de consoude pour les plantes

  • Stimulation de la croissance : Grâce à sa teneur élevée en azote, le purin de consoude favorise le développement des feuilles et des tiges, ce qui permet aux plantes de mieux absorber la lumière et de produire davantage de matière organique.
  • Amélioration de la floraison : Le potassium contenu dans le purin de consoude aide les plantes à produire des fleurs et des fruits de meilleure qualité, en plus grande quantité.
  • Renforcement de la résistance : Le purin de consoude contribue à renforcer les défenses naturelles des plantes face aux maladies et aux parasites, réduisant ainsi le besoin d’utiliser des pesticides chimiques.

Le purin de consoude est-il interdit en France ?

Il existe une confusion autour de la légalité du purin de consoude en France. En réalité, ce sont les produits commerciaux à base de purin de consoude qui sont soumis à certaines réglementations. Depuis 2011, leur vente et leur utilisation sont effectivement interdites en tant que produits phytosanitaires, suite à l’absence d’autorisation de mise sur le marché (AMM) délivrée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES).

A lire aussi  Recettes naturelles pour un jardin éco-responsable : Préservez la planète avec vos propres produits d'entretien !

Cependant, cette interdiction ne concerne pas le purin de consoude préparé de manière artisanale et utilisé à des fins personnelles dans son propre jardin. Les jardiniers amateurs peuvent donc continuer à fabriquer et utiliser leur propre purin de consoude sans craindre de contrevenir à la loi.

Les raisons de l’interdiction des produits commerciaux à base de purin de consoude

L’interdiction des produits commerciaux à base de purin de consoude s’explique par le fait que ces derniers n’ont pas obtenu d’AMM. Pour être autorisé à la vente et à l’utilisation en tant que produit phytosanitaire, un produit doit en effet passer par une procédure d’évaluation et de validation auprès de l’ANSES. Cette évaluation permet de s’assurer que le produit est efficace, sans danger pour l’environnement et la santé humaine, et compatible avec les autres produits utilisés dans le jardin.

Or, les fabricants de purin de consoude n’ont pas souhaité ou réussi à obtenir cette AMM, en raison notamment des coûts élevés liés à cette démarche et de la difficulté à prouver l’efficacité et la sécurité du produit. En conséquence, leur diffusion et leur utilisation sont interdites en France.

 

Comment fabriquer son propre purin de consoude ?

Il est très simple de réaliser soi-même du purin de consoude. Voici une recette facile à suivre :

  1. Coupez les feuilles de consoude en petits morceaux et placez-les dans un récipient (seau, bidon…).
  2. Mélangez les morceaux de feuilles avec de l’eau (de préférence de pluie), en respectant un ratio d’un kilo de feuilles pour dix litres d’eau.
  3. Laissez macérer pendant environ deux semaines, en remuant régulièrement pour faciliter la fermentation.
  4. Filtrez la préparation à l’aide d’une passoire ou d’un tissu, puis conservez le liquide obtenu dans un récipient fermé.
A lire aussi  Découvrez notre TOP 10 des bonnes résolutions à se fixer pour la rentrée 2023 !

Pour utiliser le purin de consoude, il suffit de le diluer avec de l’eau (à raison d’un volume de purin pour dix volumes d’eau) et de l’appliquer en arrosage au pied des plantes ou en pulvérisation sur les feuilles.

Si les produits commerciaux à base de purin de consoude sont effectivement interdits en France, cela ne concerne pas la fabrication artisanale de cette solution naturelle pour un usage personnel. Les jardiniers peuvent donc continuer à profiter des nombreux bienfaits du purin de consoude pour leurs plantes, en fabriquant eux-mêmes cet engrais écologique et économique.

[winamaz table= »20″]


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link