Réchauffement climatique : les seniors en danger face aux canicules ! Découvrez les mesures concrètes à prendre pour les protéger

La surmortalité liée aux canicules est une réalité avérée et mesurée, notamment chez les personnes âgées de plus de 75 ans. Le réchauffement climatique engendre une augmentation de la fréquence et de l’intensité des vagues de chaleur. D’après le Giec, un réchauffement global de notre planète est inéluctable, avec une hausse des températures pouvant atteindre jusqu’à 4°C en France.

Les conséquences du réchauffement climatique sur la santé

  • Sécheresse et eau rare : ces phénomènes peuvent provoquer des pénuries d’eau potable, affectant ainsi la santé des populations concernées.
  • Multiplication des maladies transmises par les vecteurs : certaines maladies infectieuses pourraient se propager à cause de l’accroissement de la population des moustiques et autres insectes nuisibles.
  • Pollution atmosphérique : la dégradation de la qualité de l’air entraîne un risque accru de problèmes respiratoires et cardiovasculaires.

Face à ces enjeux, il est indispensable de mettre en place des mesures d’adaptation pour protéger notre population, en particulier les personnes les plus vulnérables comme les seniors.

Les populations âgées, particulièrement vulnérables aux canicules

Les personnes âgées de plus de 75 ans sont particulièrement fragiles face aux vagues de chaleur. Plusieurs facteurs expliquent cette vulnérabilité :

  • Une diminution de la capacité à réguler la température corporelle.
  • Une sensation de soif moins présente, pouvant entraîner une déshydratation rapide.
  • Une fragilité physique et/ou psychologique liée à l’âge ou à des maladies chroniques.
  • Un isolement social parfois important, empêchant une vigilance accrue et une aide adéquate en cas de besoin.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : la canicule de 2003

Lors de la canicule de 2003, on a dénombré près de 15 000 décès supplémentaires en France, dont une majorité de personnes âgées. Les seniors demeurent donc les premières victimes de ces épisodes de chaleur extrême.

A lire aussi  Découvrez les grands principes de la Low Tech : Des solutions simples et durables pour un avenir plus écologique !

Des mesures d’adaptation pour faire face aux canicules

Le ministère de la Transition écologique a annoncé en février la prochaine publication de sa stratégie d’adaptation du pays face au réchauffement climatique. Cette stratégie est attendue et devra tenir compte des différents scénarios possibles, notamment celui d’un réchauffement de 4°C.

Des actions concrètes pour protéger les personnes âgées

  • La mise en place de plans canicule au niveau local, avec la mobilisation des acteurs sociaux et médicaux pour assurer la prise en charge des seniors en difficulté.
  • Le développement de la climatisation et de l’isolation thermique des logements occupés par les personnes âgées.
  • La promotion de l’entraide et de la solidarité entre voisins, afin de prévenir les risques liés à l’isolement social.
  • L’amélioration de l’accès à l’eau potable, notamment dans les zones rurales où les ressources en eau peuvent être limitées.

Il est donc essentiel d’anticiper et de s’adapter aux conséquences du changement climatique pour éviter des hécatombes chez les plus de 75 ans lors des canicules à venir.

[winamaz table= »25″]


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link