Réduire la consommation d’eau sur votre balcon en période de canicule : astuces permaculture, paillage et oyas

Dans la gestion de l’eau pour cultiver son potager en permaculture sur un balcon de 4 m2, il existe diverses méthodes pour réduire sa consommation d’eau d’arrosage, en particulier pendant les périodes de canicule. Voyons ensemble les solutions qui s’offrent à nous.

 

La méthode du paillage

Le paillage est une méthode efficace pour limiter l’évaporation de l’eau. Avant d’acheter du paillis, il est recommandé de faire un inventaire des déchets disponibles pour le paillage tels que le carton, les épluchures de légumes, les débris de pots en terre cuite, etc. Il suffit ensuite de recouvrir la surface du sol des pots avec n’importe quel type de matériau.

L’utilisation des oyas

Les oyas, des jarres d’irrigation en terre cuite, sont enterrées dans les pots de plantes. Elles conviennent à toutes sortes de cultures, que ce soit des légumes, des plantes aromatiques ou des fleurs. Leur fonctionnement est simple : l’eau est diffusée progressivement aux plantes par capillarité, en fonction de leurs besoins.

Conseils d’installation

Il est important de choisir des oyas adaptées à la taille du pot, avec différentes capacités disponibles, comme 0,5 litre, 1,5 litre, 3 litres, etc. Placez l’oya au centre du pot ou du bac pour permettre une diffusion de l’eau dans tout le périmètre. Une fois que l’oya est installée, vous pouvez planter vos cultures. Veillez à remplir l’oya au maximum de sa capacité. Refermez-la avec le couvercle pour éviter l’évaporation de l’eau. En fonction des conditions de température, vérifiez régulièrement et remplissez les oyas si nécessaire. L’utilisation des oyas permet de réaliser des économies d’eau allant de 50 % à 70 %, selon les cas.

A lire aussi  Reforestation : découvrez les projets qui restaurent nos écosystèmes

Pendant les périodes de canicule, il est recommandé d’arroser les pots en plus de l’eau fournie par les oyas. Les plantes puiseront d’abord l’eau d’arrosage directement versée dans le substrat avant de s’approvisionner à partir des oyas.

Les sources d’eau utilisables

Les eaux usées : L’eau provenant de la vaisselle, lavée avec des produits écologiques, peut être réutilisée pour l’arrosage. De même, l’eau provenant des aliments cuits à la vapeur, une fois refroidie, peut également être utilisée.

L’eau de pluie : Sur un balcon à ciel ouvert, la pluie naturellement tombe dans les pots de plantes. En cas de précipitations abondantes, vous pouvez positionner des récipients tels que des bassines ou un arrosoir pour collecter l’eau de pluie. Vous pourrez ensuite utiliser cette eau pour arroser vos plantes pendant les périodes de sécheresse.

Créer de l’ombre pour protéger les plantes

  • Installez les plantes à différentes hauteurs : Les plantes situées au-dessus fourniront de l’ombre aux plantes en dessous, créant ainsi une protection contre le soleil direct.
  • Optez pour une culture étagée : Cultiver les plantes en étages ou en niveaux superposés permet de limiter l’évaporation de l’eau et crée des zones d’ombre naturelles.
  • Utilisez le chou kale pour ombrager : Le chou kale peut être récolté feuille par feuille après les premières gelées et jusqu’au printemps. Si vous souhaitez l’utiliser comme ombrage, laissez-le pousser pendant l’été suivant.
  • Plantez des tomates au pied du chou kale : Fin avril ou début mai, selon la région, plantez des plants de tomate au pied du chou kale. Les tomates pourront grimper sur le chou, qui leur servira de support.
  • Ajoutez du basilic en mai ou juin : Plantez du basilic à proximité. Cette plante apportera également de l’ombre et peut être utilisée comme condiment dans vos plats.
  • Semez des haricots : Après avoir planté le basilic, vous pouvez semer des haricots. Ils contribueront à l’ombrage supplémentaire et apporteront une touche de verdure à votre jardin.
  • Récoltez les feuilles de chou kale au fur et à mesure : Pour laisser pénétrer la lumière, récoltez progressivement les feuilles de chou kale au besoin. Cela permettra également aux autres plantes de bénéficier de l’ombre partielle qu’elles fournissent. En cas de canicule, les feuilles du chou kale offriront une légère protection ombragée aux plants de tomate.
A lire aussi  Alerte : une pénurie mondiale de cuivre imminente en 2023, voici les 3 plans à suivre pour s'y préparer !

[winamaz table= »15″]


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link