Révolution environnementale : Découvrez le paquebot le plus propre au monde construit à Saint-Nazaire !

Le MSC Euribia, le dernier paquebot des Chantiers de l’Atlantique, est considéré comme le navire de croisière le plus respectueux de l’environnement au monde. Fonctionnant au gaz naturel, il vient d’être livré à l’armateur italo-suisse MSC et quittera Saint-Nazaire samedi.

Un paquebot nouvelle génération

Construit par les Chantiers de l’Atlantique, le MSC Euribia est un paquebot de croisière doté des toutes dernières avancées en matière environnementale. Alors que le secteur de la croisière est souvent critiqué pour ses rejets polluants et ses émissions de gaz à effet de serre, ce navire se démarque par ses performances énergétiques. Il mesure 331 mètres de long, à seulement deux mètres près de son prédécesseur, le MSC World Europa, livré en octobre dernier.

Le paquebot MSC Euribia, dernier né des Chantiers de l’Atlantique, a été officiellement remis à son propriétaire, l’armateur italo-suisse MSC, mercredi. Il quittera Saint-Nazaire samedi vers 17 heures pour rejoindre Copenhague, au Danemark, où il sera baptisé le 8 juin.

Le gaz naturel comme énergie

Conçu pour accueillir jusqu’à 6 330 passagers à travers toute l’Europe, l’Euribia se distingue des autres géants des mers souvent critiqués pour leurs émissions polluantes grâce à ses performances énergétiques. Son constructeur et son armateur le considèrent même comme le « navire de croisière le plus écoénergétique jamais réalisé ».

Fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL), tout comme le Word Europa, le MSC Euribia émettra jusqu’à 44 % de moins d’émissions de gaz à effet de serre par passager et par jour que les paquebots construits il y a seulement 10 ans, selon MSC. De plus, l’Euribia est compatible avec les carburants renouvelables actuels et les futures solutions, telles que le méthanol vert.

A lire aussi  Révolution énergétique : Comment les énergies renouvelables vont transformer notre planète !

Traitement de l’eau et des déchets

En outre, il dispose d’installations avancées de traitement de l’eau et des déchets, respectant ainsi les normes internationales les plus strictes de l’Organisation maritime internationale (OMI). « C’est un navire véritablement conçu pour l’avenir. Nous franchissons une étape majeure vers notre objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre », affirme Pierfrancesco Vago, président de la division croisière du groupe MSC.

Mercredi, à Saint-Nazaire, a également eu lieu la cérémonie des pièces du MSC World America, marquant ainsi le début de la construction de ce navire comparable à l’Euribia, mais qui vise à être encore plus respectueux de l’environnement. Sa livraison est prévue pour 2025, ce qui en fera le dix-neuvième navire construit par les Chantiers de l’Atlantique pour MSC.

[winamaz table= »31″]


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link