Aérothermie vs géothermie : quel système de PAC choisir pour économiser de l’argent et contribuer à la réduction de notre impact environnemental ?

L’aérothermie et la géothermie sont les deux types d’énergies renouvelables les plus répandues pour chauffer ou rafraîchir un logement. Mais comment se départager entre ces deux technologies lorsque vient le temps de choisir une pompe à chaleur ? Cet article tentera de faire la lumière sur les principales différences entre ces deux systèmes, afin que vous soyez en mesure de trouver lequel est le mieux adapté à votre projet.

Les aides financières disponibles pour l’installation d’une PAC

Il existe des aides disposées par l’ADEME et le Fonds Chaleur qui peuvent vous accompagner dans l’installation de votre pompe à chaleur. Elles sont accessibles aux collectivités locales, aux entreprises, aux établissements publics et aux associations. Les aides de l’Etat pour les particuliers permettent, à compter du 1er mars 2023, de bénéficier d’une prime de 5000 € pour tous les ménages qui souhaitent passer à la géothermie, quel que soit leur niveau de revenu.

Il est conseillé de prendre contact avec l’ADEME concernée avant toute démarche. Une aide est octroyée pour l’installation de pompes à chaleur air/eau en aérothermie, mais aussi pour certaines opérations de géothermie de surface telles que celles sur aquifère superficiel, champ de sondes géothermiques, géostructures énergétiques, échangeurs compacts géothermiques et chaussées thermoactives.

Enfin, les aides de l’ADEME sont également destinées aux installations qui utilisent les principes de la géothermie pour valoriser l’énergie des eaux usées, de l’eau de mer, des eaux de surface ou des eaux thermales.

Quel type de PAC choisir en fonction des conditions climatiques ?

Avant de choisir votre PAC, il est important de comprendre les différences fondamentales entre les systèmes aérothermiques et géothermiques. Les pompes à chaleur aérothermiques absorbent la chaleur contenue dans l’air extérieur, alors que les pompes à chaleur géothermiques puisent leur énergie dans le sol.

A lire aussi  Sel d'Epsom : les 6 bienfaits étonnants pour la santé,la beauté de la peau et les cheveux

Cela signifie que les deux systèmes n’offrent pas les mêmes performances selon les endroits. Si vous êtes dans une région où la température est relativement basse durant l’hiver et où il y a beaucoup de pluie, une pompe à chaleur aérothermique sera moins efficace qu’une pompe à chaleur géothermique.

En revanche, si vous êtes dans une région où la température reste élevée même durant les saisons froides, une PAC aérothermique sera plus performante.

Comprendre les différences de coût entre aérothermie et géothermie

Autre point très important à considérer : le coût. Le prix d’installation d’une pompe à chaleur aérothermique est généralement plus faible que celui d’une pompe à chaleur géothermique. Toutefois, ce dernier type de pompe est souvent plus rentable à long terme car il permet de produire plus de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

Les pompes à chaleur géothermiques offrent également un meilleur confort d’utilisation, car elles fonctionnent à une température inférieure à 55°C. Comme il n’est pas nécessaire de chauffer l’eau à une température trop élevée, le rendement énergétique est meilleur. De plus, certaines pompes à chaleur géothermiques peuvent également fournir du refroidissement.

Quels sont donc les avantages et inconvénients des pompes à chaleur aérothermiques et géothermiques ?

Avantages de l’aérothermie

  • Installation rapide et facile : la mise en place d’une pompe à chaleur aérothermique ne nécessite pas de travaux importants et elle peut être installée assez rapidement.
  • Coût abordable : le coût d’installation d’une pompe à chaleur aérothermique est bien plus abordable que celui d’une pompe à chaleur géothermique.
  • Excellente option en été : les pompes à chaleur aérothermiques sont particulièrement adaptées pour produire de la fraicheur en été grâce à leur mode de refroidissement « air/air ».
A lire aussi  Le compost, une solution formidable pour réduire nos déchets et nourrir nos sols

Inconvénients de l’aérothermie

  • Performances mitigées en hiver : le rendement des pompes à chaleur aérothermiques est limité lorsque les températures extérieures sont basses.
  • Capacité de production limitée : les pompes à chaleur aérothermiques produisent généralement moins de chauffage et d’eau chaude sanitaire que les pompes à chaleur géothermiques.

Avantages de la géothermie

  • Rendement élevé : les pompes à chaleur géothermiques sont capables de fonctionner à des températures relativement basses, ce qui permet de profiter d’un meilleur rendement qu’avec une pompe à chaleur aérothermique.
  • Production supérieure : les pompes à chaleur géothermiques peuvent produire plus de chauffage et d’eau chaude sanitaire que les pompes à chaleur aérothermiques.
  • Grandes possibilités d’application : les pompes à chaleur géothermiques peuvent être utilisées pour le chauffage, le rafraîchissement et l’eau chaude sanitaire

Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link