Alerte : Nos forêts sont-elles entrain de mourir? Les forêts européennes virent au marron, les scientifiques tirent la sonnette d’alarme !

Pendant environ deux décennies, les forêts européennes ont subi un changement de couleur notable, passant du vert au marron selon les observations réalisées par des chercheurs à partir d’images satellitaires. Ce changement a atteint son maximum de intensité pendant l’été dernier. Cependant, il est surprenant de constater que la sécheresse de l’année 2022 n’est pas la seule explication de ce phénomène.

Un brunissement de nos forêts en Europe

Des scientifiques de l’ETH Zurich et de WSL ont publié dans Biogeosciences une étude qui révèle que les forêts d’Europe sont en train de changer de couleur pour virer au marron. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont analysé des images satellitaires des forêts sur une période de 21 ans et ont constaté une différence significative.

En 2022, les forêts européennes ont atteint un niveau de brunissement sans précédent, d’après des images capturées par des satellites à haute résolution en juillet dernier. Les forêts méditerranéennes, en particulier, présentent une couleur qui rappelle celle de l’automne, mais ce changement n’est pas anodin.

La sécheresse et le réchauffement climatique en cause

Les scientifiques expliquent que la perte de couleur verte est due à une augmentation du stress et à une faiblesse générale des arbres, signes indiquant que les forêts sont en train de dépérir lentement. En effet, 37 % des forêts méditerranéennes et tempérées ont viré au marron, surtout durant l’été 2022 qui a été le plus chaud jamais enregistré en Europe. Cependant, les chercheurs précisent que la sécheresse n’est pas toujours la cause unique du brunissement des forêts, car des périodes de forte sécheresse passées n’ont pas entraîné un tel changement de couleur.

A lire aussi  Le World Cleanup Day : Une journée mondiale, le 16 septembre 2023, pour nettoyer notre planète !

Selon les chercheurs, une seule sécheresse, même sévère, n’est pas suffisante pour entraîner un changement de couleur des forêts. Pour qu’une forêt vire au marron, il faut une sécheresse prolongée sur deux à trois ans, accompagnée d’une période prolongée de températures supérieures à la normale. Par exemple, la canicule de 2003 n’a eu que très peu d’effet sur la couleur des forêts européennes. Cependant, depuis 2018, les chercheurs ont observé une différence significative dans la couleur des forêts en raison d’une succession de sécheresses et de fortes chaleurs.

Prolifération de parasites et de maladies

Les conditions météorologiques ont également des conséquences variées, qui contribuent au « brunissement » des forêts, telles que le changement dans la répartition des espèces, la prolifération de parasites et maladies avec l’augmentation des températures, ainsi que les surfaces brûlées qui donnent également une couleur marron vue des satellites.

Au cours des deux dernières décennies, on a observé un changement progressif de couleur des forêts d’Europe centrale, tandis que les forêts méditerranéennes ont subi des changements de couleur plus brusques, avec des variations très marquées.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link