Vers une augmentation de 50 % de la taxe foncière pour 2023

Le Conseil de Paris a revu à la hausse le taux d’imposition de la taxe foncière. Le taux d’imposition foncier à Paris grimpe de 13,5 % à 20,5 % en 2023. Soit une hausse de 50 %. Les propriétaires parisiens froncent les sourcils ! La maire socialiste Anne Hidalgo évoque comme raisons de cette hausse : la solidarité citoyenne, la transition écologique et la qualité des services publics à rendre.

La taxe foncière 2023 à Paris : entre hausse et exonération

La taxe foncière est un impôt local visant à alimenter le budget des collectivités locales. Seuls les propriétaires de biens immobiliers imposables y sont assujettis. Avant cette hausse, les propriétaires fonciers parisiens se voyaient appliquer le taux le plus bas en France (13,5 % contre un taux moyen de 41,5 % pour les grandes villes). Aucune augmentation de la taxe foncière n’a été enregistrée à Paris depuis 2011.

L’augmentation de la taxe foncière à Paris prévue pour 2023 est importante. À titre illustratif, pour les autres, un propriétaire parisien d’un appartement de 50 m² devra payer 665 euros au lieu de 438 euros. Celui qui possède un bien immobilier de 75 m² verra sa taxe foncière passer de 576 à 874 euros, selon des chiffres communiqués par la Ville. Parallèlement à cette hausse annoncée, Anne Hidalgo souligne que certains propriétaires parisiens bénéficieront de l’exonération.

Lecture de la communication d’Anne Hidalgo à propos de la taxe foncière 2023 à Paris

Dans son Tweet du 7 novembre, Anne Hidalgo avance plusieurs constats et objectifs pour motiver la hausse du taux d’imposition à la taxe foncière à Paris en 2023 :

  • les villes sont abandonnées par l’État alors qu’elles sont touchées par la crise énergétique, le dérèglement climatique et l’inflation ;
  • la nécessité d’accélérer le financement de la transition écologique ;
  • l’obligation de maintenir la qualité des services publics dans un contexte de crise ;
  • le désir de soutenir la classe moyenne ;
  • le devoir d’aider les classes défavorisées ;
  • la volonté de récompenser les propriétaires qui ont investi dans la rénovation thermique de leurs biens immobiliers.
A lire aussi  Énergie solaire : La révolution qui change tout ! Découvrez pourquoi c'est l'avenir de notre planète !

Pour plus d’information, voici la longue plaidoirie de Madame la maire de Paris.

Taxe foncière Paris 2023 : les exonérations annoncées

Les socialistes, qui dominent le conseil actuel de Paris, avaient promis durant la campagne 2020 de ne pas augmenter les impôts locaux. « Confrontés à des crises systémiques durables qui n’étaient pas prévues », ils se voient forcés d’augmenter le taux de la taxe foncière. Toutefois, une exonération totale à titre de soutien et d’encouragement est accordée à certains propriétaires :

  1. Les propriétaires qui ont investi dans la rénovation thermique de leurs biens immobiliers de 2020 à 2026,
  2. Les propriétaires « rencontrant des difficultés économiques » : les contribuables âgés de +75 ans — sous condition de ressources — et les bénéficiaires d’allocations de solidarité.

Selon l’opposition, il s’agit d’une « gestion de faillite ». Selon la majorité, « le réajustement du budget met en valeur la solidarité et la transition écologique ! Dites-nous en commentaire ce que vous pensez de la révision de la taxe foncière à Paris en 2023.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link