Etats-Unis bon élève ? Les énergies renouvelables passeront devant le charbon pour la première fois cette année
EtatsUnis énergies renouvelable
Table des matières

Les énergies renouvelables sont sur la bonne voie pour produire plus d’énergie que le charbon aux États-Unis cette année. Selon les chiffres de l’Energy Information Administration (EIA) des États-Unis, plus d’un cinquième de toute l’électricité d’ici la fin de 2022 proviendra de l‘hydroélectricité, de l’éolien et du solaireC’est plus que le charbon (20 %) et le nucléaire (19 %). La seule autre année où cela s’est produit était 2020, lorsque la production d’énergie a été réduite en raison de la pandémie de COVID-19. Depuis 2019, l’énergie solaire et éolienne a augmenté de 58 % aux États-Unis.

Comment évolue la production d’énergie aux États-Unis ?

« Nous prévoyons que les sources renouvelables fourniront 22 % de la production d’électricité aux États-Unis en 2022 et 24 % en 2023. La production à partir de gaz naturel passera quant à elle de 38 % en 2022 à 36 % en 2023″, dit le rapport. Après avoir culminé il y a une dizaine d’années, le charbon a connu une baisse progressive de sa part dans la production d’énergie. Ce chiffre devrait passer de 20 à 19 %, selon l’EIA.

La consommation globale d’énergie devrait chuter l’année prochaine, car les modèles économiques prédisent une légère baisse du produit intérieur brut (PIB) des États-Unis. Les chercheurs préviennent toutefois qu’une croissance rapide des énergies renouvelables est encore nécessaire pour que les États-Unis atteignent leurs objectifs climatiques.

Les États-Unis atteindront-ils leurs objectifs en matière d’énergies renouvelables ?

À la COP27, le président Joe Biden a mis en avant un pacte climat « ambitieux ». « Je peux me tenir ici en tant que président des États-Unis d’Amérique et dire avec confiance que les États-Unis d’Amérique atteindront nos objectifs d’émissions d’ici 2030″, a-t-il insisté. Cet objectif engage la plus grande économie du monde à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40 % par rapport aux niveaux de 2005 d’ici la fin de la décennie.

Mais pour ce faire, la croissance de l’éolien et du solaire aux États-Unis doit s’accélérer de manière significative. Le pays doit installer environ 50 gigawatts de ces énergies renouvelables chaque année entre 2022 et 2024, estiment des chercheurs de l’Université de Princeton. C’est à peu près le double de ce qui a été installé annuellement en 2020 et 2021.

Seulement 11 gigawatts d’énergie éolienne et solaire ont été installés aux États-Unis au cours des neuf premiers mois de cette année. Les experts s’attendent à ce que cela reprenne à mesure de l’application de la loi sur la réduction de l’inflation approuvée plus tôt cette année. Cette loi prévoit 369 milliards de dollars (354 milliards d’euros) d’investissements dans les énergies propres.

Nos autres articles