Création d’un Club climatique international au sein du G7 pour accélérer la transition énergétique mondiale
Club climatique international
Table des matières

Les puissances économiques du Groupe des Sept (G7) ont créé un Club climatique internationalSon objectif est de faire avancer l’Accord de Paris, et les objectifs climatiques des  COP27 et COP15. Pour ce faire, il forgera des partenariats internationaux, renforcera les mécanismes de mesure et de déclaration des émissions, luttera contre les fuites de carbone, transformera les industries pour accélérer la décarbonation et l’expansion des marchés pour les produits industriels verts.

« Nous nous engageons à une action climatique urgente, ambitieuse et inclusive au cours de cette décennie pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C au-dessus des niveaux préindustriels. Nous réaffirmons notre engagement à atteindre zéro émission nette au plus tard en 2050″, lit-on dans un communiqué publié lundi.

D’autres pays ont été invités à rejoindre le club climatique « inclusif » du G7

L’Allemagne, présidente du G7, a invité les états intéressés à rejoindre le club climatique international « groupe ouvert et inclusif« , qui promet de « débloquer les avantages socio-économiques de la coopération climatique et de promouvoir transition énergétique. »

Le G7 demande à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), en collaboration avec l’Agence internationale de l’énergie (AIE), d’héberger un secrétariat intérimaire du Club Climat. « Avec le Club du Climat et la transition socialement juste de nos industries vers la neutralité climatique, nous apportons une contribution importante à la réalisation des objectifs climatiques mondiaux », a déclaré le chancelier allemand Olaf Scholz.

Le ministre allemand de l’Economie et vice-chancelier Robert Habeck a ajouté que le G7 veut apporter des produits respectueux du climat, tels que lacier vert, sur le marché plus rapidement et d’améliorer leurs opportunités dans le monde entier. « Dans ce contexte, le Club a vocation à faire progresser les partenariats internationaux et les accords de coopération en vue d’accompagner les pays dans leur transformation« , a déclaré Habeck.

Qu’est-ce que le G7 ?

La G7 est un forum politique intergouvernemental composé des plus grandes économies « avancées » du monde : le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, le RoyaumeUni et les ÉtatsUnis. Depuis sa création en 1975, le forum s’est réuni une fois par an pour discuter de questions importantes. Un représentant de l‘UE est également toujours présent lors des pourparlers.

La Russie était autrefois membre (lorsque le groupe s’appelait le G8) mais a été retiré après l’annexion de la Crimée. La Chine n’est pas inclus car, malgré sa grande économie, il n’a pas un ratio de richesse par habitant suffisamment élevé.

Bien qu’incapables de légiférer, les accords du G7 peuvent être très influent. Par exemple, en 2002, il a créé le Fonds mondial de lutte contre le sida et le paludisme.

Nos autres articles