Créez votre propre lombricomposteur : un guide étape par étape

Dans cet article, nous allons vous montrer comment créer votre propre lombricomposteur à partir de matériaux simples et accessibles. Le lombricompostage est une méthode écologique et économique de valorisation de vos déchets organiques en produisant un compost riche en nutriments pour vos plantes.

Le principe du lombricompostage

Le lombricompostage consiste à reproduire le processus naturel de décomposition des matières organiques grâce à l’action de micro-organismes et de macro-organismes comme les vers de terre. Ces derniers sont capables de digérer quotidiennement 1 à 2 fois leur poids en matière organique, faisant ainsi un travail efficace de recyclage.

Pour réussir votre lombricomposteur, il vous faudra :

  • Des bacs ou seau en plastique opaque empilables
  • Un robinet de vidange
  • Une perceuse avec mèches de 2mm
  • Des vis
  • Un cutter
  • Des vers de terre spécifiques au compostage (vers de fumier)
  • Des déchets organiques : épluchures de légumes, feuilles mortes, carton

Étape 1 : La préparation des récipients

Tout d’abord, vous devrez préparer les récipients qui accueilleront le compost et les vers de terre. Voici comment :

  1. Utilisez un cutter pour insérer le robinet de vidange dans le bas d’un des bacs ou seaux en plastique
  2. Percez de nombreux trous de 2mm dans un couvercle. Ces trous permettront à l’excès d’humidité de s’évacuer sans laisser passer les vers
  3. Découpez le bord du couvercle pour qu’il puisse s’adapter au dessus du bac avec robinet
  4. Ajoutez 3 vis pour créer un support afin que le couvercle soit juste au-dessus du robinet de vidange

Étape 2 : La mise en place des déchets organiques et des vers

Pour bien démarrer votre lombricomposteur, vous allez maintenant préparer les différentes couches de matières organiques :

  1. Placez des épluchures de légumes riches en azote et en eau au fond du premier niveau
  2. Ajoutez une couche de paillis ou de feuilles mortes riches en carbone par-dessus
  3. Après deux semaines, ajoutez une poignée de vers de fumier
  4. Ensuite, chaque fois que vous ajoutez des épluchures, placez automatiquement une couche de paillis par-dessus
  5. Lorsque le premier niveau est plein, placez-en un autre par-dessus et répétez le processus
A lire aussi  Découvrez cette technique révolutionnaire de tonte "mulching" pour un jardin verdoyant et respectueux de l'environnement

Étape 3 : L’utilisation de votre lombricompost

Après un certain temps, vous verrez que le compost dans un niveau est prêt à être utilisé. Par exemple :

  • Vous pouvez utiliser ce compost pour rempoter vos plantes
  • Le liquide produit pendant le processus peut être dilué à 5% avec de l’eau pour servir d’engrais liquide
  • N’oubliez pas de laisser suffisamment de compost et de vers dans votre lombricomposteur pour maintenir le processus en cours

Aliments préférés et les déchets à éviter

Les vers de terre aiment manger toutes sortes d’épluchures de légumes et de fruits (bananes, pommes, pommes de terre), mais ils n’apprécient pas l’ail, les oignons et les agrumes. Les feuilles d’arbres leur apportent de l’azote et des matières sèches comme le carton. Les marc de café sont excellents pour le compost et appréciés des champignons. Les coquilles d’œufs peuvent être ajoutées au lombricomposteur, mais il est préférable de les écraser en petits morceaux et de ne pas en mettre trop.

En revanche, il faut éviter les déchets suivants :

  • Pelures d’oignon
  • Pelures d’agrumes
  • Aliments cuits avec du sel
  • Restes de viande ou de poisson

Lombricompostage : une pratique ludique et éducative pour tous

En suivant ces étapes simples, vous pouvez facilement transformer vos déchets organiques en compost riche et en engrais liquide. Le lombricompostage est un projet écologique passionnant qui enseigne aux enfants (et aux adultes) la valeur du recyclage et de la nature.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link