Alerte sécheresse dans le Vaucluse : le département en péril, les mesures drastiques dévoilées !

Mardi, la préfecture a annoncé que la majeure partie du département de Vaucluse était désormais en alerte ou en alerte renforcée à cause de la sécheresse, car les conditions hydrologiques continuent de se détériorer, atteignant des niveaux parmi les pires en 150 ans.

80 % de pluis en moins

En mi-avril, plusieurs bassins du département avaient déjà été placés en alerte, mais la pluviométrie est restée très insuffisante. Depuis le début de l’année, le déficit cumulé de précipitations atteint maintenant près de 80 %, ce qui en fait l’une des trois périodes les plus sèches observées depuis 1871 dans la région d’Avignon, a souligné la préfète dans un communiqué.

Luberon, Drôme, Hautes Alpes concernés

La préfète a indiqué que suite à cela, les bassins des Sorgues, du Sud-Luberon, du Calavon-amont et de la Nesque ont été placés en vigilance renforcée, tandis que les bassins du Calavon-médian et du Sud-ouest du Mont-Ventoux sont en alerte.

Selon le communiqué, en collaboration avec les préfectures des départements voisins de la Drôme et des Hautes-Alpes, le bassin du Lez provençal-Lauzon a été mis en alerte renforcée, tandis que les bassins de l’Ouvèze Provençale et de l’Aygues sont en alerte.

Les restrictions liées à l’alerte renforcée

Lorsqu’il est placé en alerte renforcée, cela entraîne diverses mesures, telles qu’une réduction de 40 % (ou 20 % en cas d’alerte) des prélèvements d’eau, quel que soit leur usage. De plus, il est interdit d’irriguer entre 9h00 et 19h00, sauf dans certains cas exceptionnels. Les restrictions incluent également l’arrosage des pelouses et massifs fleuris, le lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles, le remplissage des piscines et spas privés, ainsi que l’alimentation des fontaines publiques et privées en circuit ouvert.

A lire aussi  Ces sociétés pétrolières et gazières qui vont faire basculer le monde vers une catastrophe climatique irréversible

[winamaz table= »16″]


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link