Le préoccupant glacier de l’apocalypse dévoile de nouvelles données grâce à l’observation par l’IA

Le glacier Thwaites, également connu sous le nom de « glacier de l’apocalypse », est une menace imminente pour le monde. Si le glacier s’effondre, le niveau des océans augmenterait d’environ 60 centimètres, inondant de nombreuses villes côtières. Afin de surveiller sa progression et de prédire sa trajectoire à l’avenir, des chercheurs ont développé une intelligence artificielle. Cet outil puissant est capable de prédire l’évolution du glacier et de nous alerter si un effondrement est imminent.

L’intelligence artificielle pour mieux comprendre l’évolution des glaciers

Afin de surveiller le glacier Thwaites et d’anticiper les conséquences de sa fonte, des chercheurs ont mis au point une intelligence artificielle. Baptisée « IceCube », elle est capable de prévoir l’évolution du glacier et de fournir des informations sur sa vitesse de fonte. Les chercheurs espèrent ainsi mieux comprendre l’impact de ce phénomène et trouver des solutions pour le limiter.

Les chercheurs ont développé une intelligence artificielle pour mieux comprendre l’évolution des glaciers. Cette IA est capable de surveiller les crevasses qui se forment sur la ligne d’échouage, c’est-à-dire la partie de la calotte glaciaire qui rencontre la partie flottante de la langue glaciaire et qui se jette dans la mer. La ligne d’échouage est une zone clé où se déroulent de nombreux changements qui affectent l’avenir du glacier. Grâce à cette IA, les chercheurs peuvent mieux comprendre ces changements et aider à la préservation des glaciers.

De nouvelles données révèlent une altération plus rapide que prévue

Les chercheurs ont employé une intelligence artificielle pour étudier le glacier Thwaites durant les dernières années. Ils se sont basés sur des données recueillies par les satellites Sentinel-1 de l’ESA. Cette analyse a montré que la ligne d’échouage avait connu deux accélérations et ralentissements, atteignant un maximum de 6 km/an. De plus, un lien a été établi entre les changements de vitesse d’écoulement et la formation de crevasses : plus la glace s’écoule rapidement, plus de crevasses se forment. Ce paramètre n’étant pas pris en compte dans les modèles actuels, le glacier de l’apocalypse pourrait fondre plus rapidement que prévu.

A lire aussi  Le grand retour de la construction en terre crue pour un habitat plus durable

Les scientifiques ont utilisé des satellites Sentinel-1 de l’ESA et leur imagerie radar pour mesurer la vitesse d’écoulement du glacier Thwaites et analyser sa structure à l’aide de l’apprentissage en profondeur. L’imagerie radar fournit des informations précises sur la glace et sa vitesse d’écoulement, ce qui permet aux chercheurs de mieux comprendre la manière dont le glacier se déplace et s’altère. L’analyse à l’aide de l’apprentissage en profondeur a également permis aux scientifiques d’identifier des régions qui sont plus susceptibles de subir des changements structurels, ce qui les aidera à mieux comprendre comment le glacier peut évoluer dans le temps.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link