Calculer son empreinte carbone pour mieux comprendre comment la réduire ?

L’empreinte carbone est un outil qui nous permet d’évaluer la quantité de gaz à effet de serre émise par une personne, une activité ou un pays. Les choix de consommation que nous faisons, tels que le transport, l’alimentation, les achats et le logement, ont un impact considérable sur les émissions de carbone. L’empreinte carbone nous permet de comparer différents modes de vie et différentes sociétés en fonction de leur impact environnemental et de fournir des moyens d’amélioration aux consommateurs soucieux de réduire l’impact de leur mode de vie sur l’environnement.

Que signifie exactement « empreinte carbone »

L’empreinte carbone est une mesure qui exprime la quantité d’émissions de gaz à effet de serre, converties en équivalent dioxyde de carbone (CO2e ou CO2éq). Cela permet de comparer les effets différents des gaz à effet de serre sur le climat, en utilisant une unité commune. Par exemple, 1 tonne de méthane (CH4) équivaut à 30 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) sur une période de 100 ans.

Cette mesure est utile pour évaluer l’impact environnemental des activités d’une organisation, d’une population ou d’une entreprise, en prenant en compte les émissions directes et indirectes liées à la production et à l’acheminement des produits ou des services. Pour calculer un bilan carbone d’entreprise, il faut inclure toutes les étapes du cycle de vie des produits, de la recherche et développement à la fin de vie, en passant par la production des matières premières et l’utilisation.

Par exemple, l’empreinte carbone associée à la consommation de viande bovine brésilienne prend en compte non seulement les émissions liées à l’expédition de la viande d’Amérique du Sud, mais aussi celles générées pendant l’élevage du bovin, incluant celles découlant de la production de sa nourriture et celles dues à la digestion du bovin, qui sont trop souvent négligées.

Pourquoi calculer son empreinte carbone

Les émissions de gaz à effet de serre provenant des activités humaines sont considérées comme la principale cause du changement climatique et des conséquences désastreuses pour les populations. La France s’est engagée à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, ce qui nécessite une réduction urgente et substantielle des émissions. L’empreinte carbone peut être calculée à l’échelle des territoires, des entreprises, des secteurs d’activité et des individus.

L’empreinte carbone est une mesure permettant de quantifier les émissions de gaz à effet de serre (GES) produites par un individu, une entreprise ou une institution. Pour ce faire, l’ADEME a mis en place une base de données et une méthodologie spécifique appelée Bilan Carbone®. Cet outil innovant intègre 1300 facteurs d’émissions afin de convertir des données d’activités en kilogrammes d’équivalent CO2.

Parmi les éléments pris en compte dans le calcul de l’empreinte carbone d’une personne figurent le type de logement (date de construction, consommations d’énergie, équipements), le type de chauffage, la mobilité domicile-travail ainsi que les transports, l’alimentation, les consommations des biens manufacturés et des loisirs, la fabrication des matériaux et la gestion des déchets. Les émissions directes de CO2 des ménages et celles issues de la production intérieure de biens et de services sont également prises en compte, ainsi que les émissions des productions importées.

Des outils simples pour mieux comprendre et mieux agir

Il est possible de calculer son empreinte carbone personnelle en analysant son mode de vie et ses habitudes de consommation. Cela permet de déterminer si son mode de vie est durable ou s’il faut apporter des modifications pour réduire son empreinte. L’Agence de la transition écologique a recensé les émissions liées à l’utilisation de ces objets, de leur production à leur élimination.

Selon MyCO2, l’empreinte carbone moyenne des français s’élevait à 10 tCO2e en 2019. Cependant, afin de respecter l’Accord de Paris, cette empreinte devra être divisée par cinq pour atteindre 2 tonnes de CO2e par personne en 2050.

Les transports (27%) représentent le poste le plus émetteur de carbone avec 2,3 tonnes par an et par personne, dont les trois-quarts sont dus à l’utilisation de la voiture. Les autres principaux facteurs sont : l’alimentation (24%), le logement (19%), les achats (16%) et les émissions liées aux dépenses publiques financées par les impôts (14%).

L’ADEME a mis au point un simulateur qui permet à chacun de calculer son empreinte carbone : https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/testez-vos-connaissances/connaissez-empreinte-climat

Formidable outil, il permet de prendre conscience de notre empreinte individuelle sur le climat et nous donne des pistes sur les actions à mener pour nous aider à réduire facilement nos émissions de CO2.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link