Innovation : Une start up française a créé une plante pour capturer le CO2
Bioplante CO2
Table des matières

Neoplants, une startup française, acemmentveloppé Neo P1, la première plante biotechnologique à capturer le CO2 et les polluants domestiques.

Une innovation en accord avec la nature

Cette technologie innovante a été créée par Lionel Mora et Patrick Torbey, et elle est capable de piéger les polluants présents dans lenvironnement intérieur. Commentant cette invention, Lionel Mora, le PDG et cofondateur de Neoplants, a déclaré : « Les progrès de la technologie se sont souvent faits au détriment de l’environnement. Il est donc essentiel d’utiliser notre talent pour innover et de considérer la nature comme un allié, et non pas comme un outil à consommer. »

Une bio plante puissance, efficace et esthétique

D’après Neoplants, l’air intérieur est jusqu’à cinq fois plus pollué que l’air extérieur, en raison des substances organiques volatiles (COV) – certaines des molécules les plus cancérigènes dans le monde et que l’on retrouve dans les produits ménagers, le mobilier, les textiles, les produits d’hygiène corporelle. Le projet Neo P1 a été mis en place pendant quatre ans à l’incubateur Entrepreneur First de Station F à Paris. Il a pour objectif de capturer le CO2 et quatre autres polluants intérieurs.

Les concepteurs affirment que l’efficacité de cette plante est équivalente à celle de trente plantes naturelles. D’après la NASA, les plantes ordinaires sont capables de piéger certains COV, mais pas de les recycler et ces polluants nocifs s’accumulent. Neo P1 est différent car il est capable de transformer ces COV en eau, sucres, acides aminés et oxygène, ce qui en fait une plante puissante, efficace et une méthode esthétique pour purifier l’air.

De l’application en intérieur à la généralisation extérieure

Les concepteurs ont créé ce quils appellent « la première génération de plantes biotechnologiques« , qui sont spécialement conçues pour capturer et éliminer les polluants atmosphériques. Ils projettent de pouvoir appliquer ces technologies de base à lintérieur et à l’extérieur, de la qualité de l’air au climat.

La bioplante est conçue pour être autonome, ce qui est facilité par un réservoir à l’intérieur du pot qui permet l’échange d’air entre la plante et la terre et aux racines dêtre arrosées pendant deux semaines.

Malheureusement, ce produit français ne sera disponible que sur le marché américain, en raison des longslais de mise sur le marché imposés par laglementation européenne. Nous devrons donc encore attendre quelques années avant de pouvoir admirer cette plante modifiée chez nous.

Nos autres articles