Eviter les moucherons sur les plantes et dans le potager dans votre composteur intérieur ou extérieur

Le compostage peut sembler facile, mais nécessite un peu d’expérience et de compétences, surtout si vous le pratiquez à l’intérieur. Afin d’éviter de vous retrouver avec une foule de moucherons volant autour de votre compost, voici quelques astuces pratiques à appliquer régulièrement.

Vous avez enfin équipé votre domicile d’un composteur (ou d’un lombricomposteur)

Vous pouvez désormais fièrement vous considérer comme un « valorisateur » de déchets organiques. Au début, votre compost fonctionne à merveille et absorbe facilement vos restes de repas.

Cependant, l’enthousiasme initial se transforme rapidement en frustration lorsque des moucherons envahissent la surface de votre compost, attirés par les délicieux déchets que vous y avez déposés.

Comment pouvez-vous éviter les insectes et protéger votre compost des nuisibles ?

Voici quelques astuces pratiques pour maintenir votre composteur (à l’intérieur ou à l’extérieur) en parfait état !

  1. Évitez de composter des fruits juteux et très sucrés : Les fruits riches en sucres et certains féculents attirent les mouches et les moucherons qui pondent leurs œufs sur les peaux, noyaux et pépins. Il est recommandé de réutiliser les épluchures pour concocter de délicieuses chips et de manger les peaux des fruits et légumes bio pour éviter le gaspillage.
  2. Couvrez vos déchets compostables : Il est conseillé de couvrir les déchets de cuisine avec du carton, des copeaux de bois, des feuilles sèches, des branchages ou de la paille pour éviter les nuisibles volants tels que les moucherons et les sciarides.
  3. Prenez soin de votre lombricomposteur en le nettoyant régulièrement : Les moucherons pondent souvent leurs œufs sur les parois du bac à compost. Il est donc important de nettoyer régulièrement les rebords et le couvercle du lombricomposteur pour éviter les bactéries et les moucherons.
  4. Conservez vos restes au réfrigérateur et ne tardez pas à les composter : Les moucherons pondent souvent sur les aliments qui commencent à pourrir. Il est recommandé de ne pas tarder à composter les restes alimentaires et de les stocker au réfrigérateur dans un contenant fermé hermétiquement pour éviter la prolifération de moucherons.
  5. Placez votre composteur à l’ombre, surtout en été : Le composteur doit être protégé de la chaleur excessive en été pour éviter le dessèchement et la prolifération des mouches et moucherons. Il est recommandé de le placer à l’ombre.
  6. Gérez l’humidité de votre composteur : Le compost doit être parfaitement équilibré et ne doit pas être trop sec ni trop humide. Si la matière organique semble trop mouillée, il faut arrêter de composter et ajouter du carton ou du papier biodégradable. Si le compost semble trop sec, il faut ajouter du carton trempé dans de l’eau ou de la tonte de gazon pour réguler l’humidité.
A lire aussi  Découvrez les 6 méthodes essentielles pour réduire facilement votre empreinte carbone et sauver la planète !

[winamaz table= »21″]


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link