Construire une piscine écologique : une formidable alternative aux piscines classiques pour réduire leur impact environnemental

La mise en place d’une piscine écologique est beaucoup moins contraignante que celle d’une piscine classique. Elle n’exige pas l’utilisation de matériel spécifique ou de produits industriels. Cependant, des règles et normes strictes doivent être respectées et l’installation doit être faite par un professionnel. Des piscines prêtes à installer peuvent par contre être installées par des particuliers. Découvrez nos conseils dans cet article.

Quelles précautions à prendre avant toute installation ?

Avant de commencer les travaux d’installation d’une piscine écologique, il est important de se renseigner sur ses caractéristiques, ses techniques de mise en place et les démarches administratives à effectuer auprès de la commune. Il est également essentiel de vérifier que votre futur bassin est bien étanche et de choisir la taille qui conviendra à l’espace disponible. Ensuite, vous pourrez ajouter des détails décoratifs pour améliorer le look de votre piscine. N’oubliez pas non plus que la mise en place d’une voie d’évacuation est nécessaire pour éviter tout débordement.

Shéma piscine
Par Enricoslasheric — Travail personnel, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6697434

Les différentes étapes de construction

Il est important de choisir un emplacement pour votre piscine qui soit ensoleillé, mais qui offre également une zone ombragée. La lumière directe du soleil peut favoriser la prolifération des algues et des végétaux, ce qui peut être à éviter. Une aide précieuse est de construire votre piscine écologique sur un sol riche en argile. Cela facilitera grandement le processus.

Réalisez le terrassement pour stabiliser un terrain. Une mini-pelleteuse est nécessaire pour creuser la zone de baignade. Il est possible de louer ou d’acheter une mini-pelleteuse, mais la location est la meilleure alternative pour un usage non régulier. N’oubliez pas de diviser le bassin en deux avec un mur de séparation d’une hauteur de 10 cm.

A lire aussi  Une heure pour la Terre pour lutter contre le gaspillage énergétique et sensibiliser la population aux gestes éco-responsables devenus indispensables

Pour assurer l’étanchéité de votre piscine, il est nécessaire de poser des membranes sur les parois et le fond de la piscine. Cette étape est essentielle pour assurer la réussite de votre projet. Vous pouvez facilement trouver des membranes d’étanchéité sur Internet.

Pour remplir une piscine écologique, il est préférable d’utiliser de l’eau provenant d’un puits ou d’une nappe phréatique hors période de sécheresse bien sur. Cela peut être fait en utilisant un moteur hydraulique pour remonter l’eau. Il est important de veiller à une bonne évacuation du surplus d’eau dans la piscine et prévoir un système de récupération du trop plein.

Il est important de planter des arbres et des végétaux pour obtenir de l’eau propre et lutter contre les moustiques dans une piscine écologique. Des plantes telles que l’iris des marais, les Juncus, les Phragmites australis ou la pelouse ont la capacité d’absorber les particules organiques présentes dans l’eau de source. Pour obtenir une liste complète des plantes adaptées à votre piscine écologique, contactez un paysagiste pour obtenir le guide ultime du jardinier en herbe.

Il est nécessaire d’installer une voie d’évacuation qui se trouve à la base de la piscine. Cette installation permet d’évacuer l’eau de la piscine. Il est possible d’utiliser un système plus complexe ou juste de creuser à cet endroit spécifique.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link