Pourquoi les tornades seront de plus en plus violentes en France ?

Mi-septembre, une impressionnante tornade traversait les champs près d’Ernée, en Mayenne. Selon l’observatoire Keraunos, entre 40 et 50 tornades touchent le territoire français chaque année. Pour mieux comprendre leur fonctionnement et leur éventuelle corrélation avec le changement climatique, nous avons sollicité l’expertise de Cyril Bonnefoy, météorologue à La Chaîne Météo.

Les conditions nécessaires à la formation des tornades

Pour qu’une tornade se forme, il faut une situation orageuse et instable par définition. Cela implique une accumulation d’air chaud au niveau du sol, comme cela s’est produit en Mayenne en Septembre après plusieurs jours de chaleur. Ensuite, de l’air froid arrive en altitude. Les tornades sont donc plus fréquemment observées dans les plaines du nord de la France, notamment dans le Nord-Pas-de-Calais.

L’évolution du nombre de tornades en France

Jusqu’à présent, aucune augmentation n’a été observée, du moins sur les 20 à 30 dernières années. Certes, des températures plus élevées peuvent entraîner des phénomènes météorologiques plus extrêmes, peut-être davantage d’orages. On pourrait donc penser qu’il y aurait plus de tornades, mais la formation d’une tornade dépend de nombreux paramètres, dont le vent et la cisaillement du vent.

Il est possible que les phénomènes extrêmes ne se traduisent pas nécessairement par une augmentation du nombre de tornades, mais plutôt par une augmentation de leur intensité. Nous pourrions donc voir davantage de tornades de catégorie F3-F4, potentiellement plus puissantes en raison des conditions météorologiques et des vents.

Le lien entre changement climatique et tornades en France

Ce que les scientifiques ont observé en examinant des rapports tels que ceux du GIEC, c’est qu’une augmentation des températures va augmenter l’évaporation des océans, ce qui pourrait potentiellement conduire à davantage de précipitations lors d’événements extrêmes. C’est pourquoi nous pouvons nous attendre à une intensification des autres phénomènes météorologiques extrêmes tels que les cyclones, les tempêtes et les pluies intenses.

A lire aussi  Ecoanxiété : comment gérer nos émotions face au dérèglement climatique ?

Les principales zones à risque en France

Comme mentionné précédemment, les régions les plus touchées par les tornades en France sont généralement celles avec des plaines, où les vents peuvent facilement s’accélérer. Parmi ces régions, on peut notamment citer :

  • Le Nord-Pas-de-Calais
  • La Picardie
  • La Normandie

Toutefois, il est important de noter que les tornades peuvent se produire partout en France, bien que moins fréquemment dans les régions montagneuses.

Les mesures de prévention et la sensibilisation du public

Afin de mieux anticiper l’occurrence de ces phénomènes météorologiques extrêmes, plusieurs initiatives ont été mises en place, telles que :

  • La surveillance des conditions météorologiques : Des organismes tels que Météo France et l’observatoire Keraunos surveillent en permanence l’évolution des conditions météo et émettent des alertes en cas de risque avéré.
  • L’amélioration des modèles prédictifs : Les chercheurs travaillent constamment à améliorer leurs modèles pour une meilleure anticipation des événements extrêmes.
  • La sensibilisation du public : Il est nécessaire d’informer les populations sur les comportements à adopter face à une tornade, afin de limiter les dégâts et protéger les vies.

En conclusion, les tornades en France sont des phénomènes météorologiques impressionnants qui suscitent toujours un grand intérêt. Si leur évolution dans le contexte du changement climatique reste incertaine, il est important de rester vigilant et de suivre les recommandations des experts en cas d’alerte.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link