Recette incroyable : fabriquer son beurre soi-même est d’une facilité déconcertante

La fabrication du beurre nécessite le respect de plusieurs étapes clés. Tout d’abord, il est important de savoir que le beurre est principalement obtenu à partir de crème de lait et que celle-ci doit être barattée.

Le barattage consiste à agglomérer les petits globules de matière grasse contenus dans la crème grâce à un mouvement mécanique, et ainsi obtenir du beurre et du petit-lait (ou babeurre). Le beurre est composé d’environ 16% d’eau, 82% de matières grasses et 2% de matières non grasses. Il existe deux types de beurre, le beurre salé et le beurre demi-sel, qui se distinguent par leur teneur en sel.

ETAPE 1 : ECREMAGE DU LAIT

Pour fabriquer du beurre, il faut tout d’abord faire de la crème. Il existe différentes manières d’obtenir de la crème à partir de lait cru ou de lait entier, comme en chauffant le lait et en récupérant la crème à la surface à l’aide d’une écumoire, ou en laissant le lait reposer au froid pour que la crème remonte à la surface.

La crème doit ensuite reposer au froid pendant au moins 24 heures avant le barattage. Il est recommandé d’utiliser une crème liquide entière sans émulsifiants ni stabilisants, avec une teneur en matière grasse d’au moins 30%. En fonction de la teneur en matière grasse de la crème, on peut obtenir de 130 à 180 grammes de beurre pour 50 cl de crème.

Beurre

ETAPE 2 : LE BARRATAGE

Le barattage s’effectue à une température comprise entre 10 et 14°C, et la crème doit être sortie du froid depuis au moins 2 heures et à une température d’environ 18 à 19°C. Il est important de ne pas utiliser moins de 50 cl de crème ni plus de 80 cl pour le barattage. Il suffit de verser la crème dans le récipient en verre et de fermer le récipient en revissant dessus le mécanisme.

A lire aussi  Impacts et conséquences gravissimes des feux de forêts au Canada

Ensuite, il faut tourner la manivelle de manière régulière jusqu’à ce que la crème s’épaississe, puis ralentir le mouvement lorsque la manivelle devient dure à tourner. Lorsque le mécanisme devient « dur » à tourner ou « patine », le barattage est terminé. En fonction de la quantité de crème et de sa température, le barattage dure de 3 à 8 minutes. Le beurre est ensuite récupéré en versant le contenu du récipient en verre dans une passoire.

ETAPE 3 : LAVER LE BEURRE

Il est ensuite nécessaire de laver le beurre (ou de le délaiter) pour séparer le beurre du petit-lait restant. Pour cela, il faut mettre la passoire sous l’eau fraîche jusqu’à ce que l’eau de rinçage redevienne claire.

Beurre

ETAPE 4 : MALAXAGE ET MOULAGE

Enfin, le malaxage permet d’éliminer le reste de petit-lait et d’homogénéiser le beurre. Il suffit de mettre le beurre dans un récipient creux et de le malaxer à l’aide d’une spatule ou d’une cuillère. Le beurre ainsi obtenu peut être consommé immédiatement, conserver au réfrigérateur à 5 ou 6°C et peut même être placé au congélateur à -18°C

[winamaz table= »37″]


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link