Du poulet cultivé en laboratoire autorisé à la vente pour la première fois aux États-Unis
Poulet cultivé en labo
Table des matières

La viande cultivée en laboratoire a été approuvé pour la consommation humaine aux États-Unis. Le poulet cultivé à partir de cellules animales produites par la société UPSIDE Foods a été déclaré sans danger pour la consommation humaine. C’est la première fois que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis autorise la vente de viande cultivée en laboratoire aux consommateurs. L’entreprise de viande cultivée va désormais pouvoir mettre ses produits sur le marché.

La viande cultivée en laboratoire est-elle sans danger pour les humains ?

UPSIDE Foods produit de la viande de volaille et des produits de la mer de laboratoire. Son poulet cultivé est fabriqué en récoltant des cellules d’animaux vivants et en les utilisant pour faire pousser de la viande dans des cuves en acier inoxydable. La FDA a annoncé mercredi que le poulet d’UPSIDE Food avait été approuvé pour la consommation humaine. L’entreprise peut désormais mettre son produit sur le marché après une inspection par le Département américain de l’agriculture (USDA).

« Le monde connaît une révolution alimentaire et la FDA s’est engagée à soutenir l’innovation dans l’approvisionnement alimentaire », ont déclaré le commissaire de la FDA, Robert M. Califf, et Susan Mayne, directrice du Center for Food Safety and Applied Nutrition de la FDA dans un communiqué. « Il s’agit d’un moment décisif dans l’histoire de l’alimentation », a déclaré le Dr Uma Valeti, PDG et fondatrice d’UPSIDE Foods. « Nous avons lancé UPSIDE au milieu d’un monde plein de sceptiques, et aujourd’hui, nous sommes à nouveau entrés dans l’histoire en tant que première entreprise à recevoir un accord de la FDA pour la viande cultivée. »

Le feu vert ne s’applique actuellement qu’aux produits UPSIDE, bien que la FDA se soit déclarée prête à examiner d’autres produits cultivés à partir de cellules animales.

La viande cultivée en laboratoire est-elle meilleure pour l’environnement ?

L’intérêt pour les substituts de la viande d’élevage a augmenté à mesure que les consommateurs sont de plus en plus conscients de la impact environnemental de l’élevage. En plus du mouvement végétalien et alternatives végétariennes, la demande a augmenté pour les produits carnés cultivés. « Il est prévu que la production de viande cultivée à grande échelle utilisera moins d’eau et de terre que la viande produite de manière conventionnelle », a écrit UPSIDE Foods dans un communiqué.

Le poulet cultivé était au menu des participants de la récente COP27, conférence sur le changement climatique en Égypte. Actuellement, Singapour est le seul autre pays au monde qui autorise la vente de viande cultivée.

Nos autres articles