La fusion nucléaire : peut-on parler d’espoir vers une énergie propre?
Fusion nucléaire
Table des matières

Les États-Unis devraient annoncer  une percée majeure dans l’énergie de fusionSelon le Financial Times, la première expérience de fusion nucléaire à réaliser un « gain d’énergie net » aurait été effectuée par des scientifiques de la Lawrence Livermore National Library en Californie.

Vers une percée dans la fusion nucléaire

Cela a été le Saint Graal de la recherche sur la fusion nucléaire depuis les années 1950. Aucun groupe jusqu’à présent n’a été capable de produire plus d’énergie que ce qui est consommé par la réaction. Des sources proches des résultats de la recherche ont déclaré au Financial Times qu’au cours des deux dernières semaines, la réaction avait produit 1,2 fois plus d’énergie que celle qui avait été consommée.

Bien que le laboratoire et le département américain de l’énergie aient refusé de commenter davantage les données préliminaires, ils ont déclaré qu’un test « réussi » avait été effectué au National Ignition Facility. La secrétaire américaine à l’énergie Jennifer Granholm et la sous-secrétaire à la sécurité nucléaire Jill Hruby devraient annoncer « une percée scientifique majeure » lors d’une conférence de presse mardi.

Pourquoi cela changerait-il la donne ?

Partout dans le monde, d’énormes sommes d’argent ont été dépensées pour essayer de faire de la fusion nucléaire une alternative viable à d’autres sources d’énergie plus polluantes. Le processus consiste à écraser deux atomes ensemble à des vitesses très élevées – la même réaction qui alimente le soleil. Puis, il consiste à exploiter cette énergie pour créer de l’électricité. Ses partisans disent qu’il pourrait alimenter des millions de foyers sans produire d’émissions de carbone ou des déchets nucléaires dangereux.

« Si cette percée dans l’énergie de fusion est vraie, cela pourrait changer la donne pour le monde« , a tweeté Ted Lieu, membre du Congrès américain de Californie après que la percée a été rapportée ce week-end. Alors que la percée pourrait être une incroyable réalisation scientifique, la technologie est encore à au moins 10 ans d’être une source d’électricité disponible dans le commerce. Le laboratoire aux États-Unis utilise l’un des plus grands lasers au monde et le processus nécessite des matériaux difficiles à produire.

L’équipement nécessaire pour utiliser l’énergie produit à partir de la fusion en électricité pouvant être déployée sur le réseau n’a pas encore été développé. Nous sommes donc encore loin des maisons alimentées par la fusion nucléaire.

Nos autres articles