Le classement des régions les plus menacées par le dérèglement climatique à l’horizon 2050

XDI vient de révéler son classement des régions du monde qui seront les plus affectées par les catastrophes climatiques dans les 30 prochaines années. Les provinces chinoises occupent la grande majorité des cent premières places, suivies des États-Unis.

Une étude à destination des investisseurs

Cette étude a été menée à destination des grands investisseurs pour les aider à prendre conscience des risques qui pèsent sur leurs projets jusqu’en 2050. Cette analyse tient compte des conséquences d’un réchauffement climatique de 3 °C à l’horizon 2100, selon le scénario le plus pessimiste du GIEC. Les risques pris en compte sont notamment les inondations, la montée des eaux, la sécheresse, les incendies, la chaleur accablante, les tempêtes, les cyclones et le gel.

La Chine est la région la plus menacée

Les résultats de l’analyse réalisée sur 2 600 territoires sont clairs : la Chine est de loin le pays le plus menacé par le changement climatique. Neuf des dix régions les plus touchées se situent en effet dans ce pays, à savoir Jiangsu, Shandong, Hebei, Guangdong, Henan, entre autres. Il y a 114 des 200 premières régions du classement se trouvant en Asie. Cette région est principalement menacée par des « risques d’inondations dévastatrices et de la montée globale des eaux », selon les données de XDI. La Chine particulièrement est affectée par ces menaces, étant donné qu’elle compte 26 des 50 premiers pays du classement. Les typhons et inondations sont les principales sources de danger pour les habitants de la région.

Les Etats Unis également fortement menacés

Les États-Unis sont également très impactés, avec trois états américains figurant aussi dans le Top 20 des régions les plus menacées : la Floride à la 10e place, la Californie 19e et le Texas 20e. D’autres états américains comme la Louisiane 35e, New York 46e, l’Illinois 53e, la Pennsylvanie 55e seront impactés. Les États-Unis font face à des menaces reliant à la hausse du niveau de l’eau sur la côte du golfe du Mexique, à des vagues de chaleur et à des incendies de forêt en Californie, ainsi qu’à des ouragans en Floride et au Texas.

A lire aussi  L'Artemisia annua : une plante miracle contre le paludisme ? Découvrez les propriétés de cette plante et les traitements à base d'artémisinine".

De plus, on constate que le Pakistan (Punjab, 18e), l’Inde (Bihar, 22e), l’Indonésie (Jawa Tmur, 23e), le Brésil (Sao Paulo, 33e), l’Argentine (Buenos Aires, 40e), le Japon (Aichi, 43e), l’Égypte (Al Buhayrah, 58e) seront fortement impactés par la montées des eaux.

Le continent européen sous le risque d’inondations

Les villes les plus à risque d’inondations sur le continent européen sont les côtes flamandes et le littoral belge. Ces zones sont même plus menacées que celles de l’Australie. Londres, Milan, Venise, Anvers et Hanovre sont aussi considérées comme des zones à risque, de même que le nord de la France.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link