Innovation écologique : un avion révolutionnaire pour relier Toulouse à Paris sans émission de CO2 grâce à l’électricité

Les conséquences négatives des déplacements aériens sur l’environnement sont désormais bien connues. Les compagnies aériennes sont responsables de 2,56% des émissions mondiales de CO2 et leur contribution est en constante augmentation : plus de 4,5 milliards de voyageurs ont été transportés en 2019. Afin de limiter le réchauffement climatique en deçà des 1,5%, il devient alors urgent de trouver une solution pour rendre le transport aérien plus vert. La startup israélienne Eviation Aircraft promet de relever ce défi avec son avion électrique Alice. Un premier vol d’essai a eu lieu en septembre 2020 à Washington et a rencontré un franc succès !

Alice, le rêve écologique d’un monde meilleur

Le design moderniste d’Alice ne peut que laisser présager un avenir plus écologique pour le secteur du transport aérien. Propulsé par deux moteurs électriques, cet avion révolutionnaire peut parcourir des distances allant jusqu’à 740 kilomètres sans produire la moindre particule de CO2. Une distance qui correspond parfaitement à la distance entre Toulouse et Paris (679 kilomètres). Pour l’instant, Alice ne peut accueillir que 9 personnes mais l’engouement qu’il suscite incarne l’avenir d’un transport aérien propre, durable et respectueux de l’environnement.

Des premiers pas encourageants vers le zéro émission nette

La pandémie de Covid19 a provoqué l’annulation de 90% des vols en avril 2020. Résultat : les émissions de gaz à effet de serre de l’aviation civile ont baissé de 60%. En 2021, les compagnies membres de l’Association internationale du transport aérien – qui représentent 82% du trafic mondial – se sont engagées à atteindre le zéro émission nette en 2050. Un objectif ambitieux que beaucoup jugent irréalisable.

A lire aussi  Alerte météo : Prédictions d'un 'super El Niño' en 2023, avec des conséquences climatiques mondiales potentiellement catastrophiques !

C’est pourquoi un accord historique a été passé ce 7 octobre à Montréal pour mettre en place les mesures nécessaires à la suppression des émissions de carbone d’ici à 2050. Selon les estimations, 1.550 milliards de dollars d’investissements seraient nécessaires pour y parvenir. Une somme colossale que les compagnies aériennes ne peuvent assumer seules. C’est pourquoi elles n’ont pas attendu la sirène d’alarme de la menace climatique et ont commencé à planifier l’avion du futur, un appareil zéro émission qui permettrait de continuer à voler sans se soucier du bilan carbone.

Eviation Aircraft donne le coup d’envoi de cette révolution aérienne

En 2023, la certification du projet Alice répondant à toutes les exigences nécessaires pour voler officiellement, Eviation Aircraft pourrait bien donner le coup d’envoi d’une nouvelle ère dans l’aviation. En effet, si la technologie est encore à perfectionner pour offrir une capacité plus grande, un confort et une sécurité optimale, ce vol de Toulouse à Paris sans émettre aucune particule de CO2 pourrait devenir une réalité dès 2027.  Même si pour cela, des incitations publiques sont nécessaires afin d’accroitre la production des carburants durables pour l’aviation.

Espérons que l’impact positif de cette innovation soit à la hauteur des attentes. Et que le secteur de l’aviation arrive finalement à réduire significativement ses émissions et à contribuer aux objectifs de l’Accord de Paris. Ce que l’on peut déjà dire, c’est qu’avec Alice, c’est une autre manière de voyager que l’on commence à imaginer. Une manière qui soit plus écologique et plus durable.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link