Les meilleures astuces pour consommer de manière durable et responsable

Le monde qui nous entoure est en constante évolution et les modes de consommation sont en train de se transformer pour devenir plus durables. Les membres de la communauté d’échange EDF Pulse & You, appelés Pulseurs, en sont conscients. En ce qui concerne la cuisine en particulier, il existe de nombreuses astuces pour adopter une consommation plus responsable.

Consommer de manière responsable, c’est possible

Le monde autour de nous est en constante évolution, avec des enjeux tels que le réchauffement climatique, la pollution plastique, l’économie locale, la santé et le bien-être ainsi que la crise de l’énergie qui sont de plus en plus pertinents. Une campagne sur la plateforme de co-idéation EDF Pulse & You propose de co-créer une cuisine à la fois savoureuse et responsable qui répond à ces enjeux. Pour consommer de manière plus durable en cuisine, il existe des astuces pour la cuisson et la conservation, mais il y a également bien d’autres options à explorer.

Le gaspillage alimentaire

Il est alarmant de constater que, rien qu’en France, chaque personne gaspille en moyenne 30 kilos de nourriture par an. À l’échelle mondiale, environ 30 % des aliments produits ne seront jamais consommés, ce qui a des conséquences néfastes sur l’environnement, avec une augmentation d’environ 10 % des émissions de gaz à effet de serre.

Pour éviter le gaspillage alimentaire, les consommateurs doivent tout d’abord acheter de manière responsable et en fonction de leurs besoins réels. Ensuite, il est important d’apprendre à interpréter les dates de péremption des produits. Les yaourts périmés peuvent être consommés en toute sécurité pendant plusieurs jours encore. Enfin, pour continuer à se faire plaisir, il est recommandé d’apprendre à cuisiner les restes ou les fruits et légumes un peu passés. Il existe de nombreuses recettes pour utiliser ces aliments de manière créative.

A lire aussi  Pourquoi les robots tondeuses sont économiques et écologiques ?

Manger mieux

Une façon plus durable de consommer en cuisine tout en prenant soin de sa santé est de manger mieux. Cela implique de manger moins pour éviter les problèmes de santé liés au surpoids, mais surtout de manger de manière plus responsable. Il est important de se détourner des sodas, par exemple, qui ont une utilité nutritionnelle nulle et dont la production a un impact majeur sur l’environnement. Il est également crucial d’éviter les produits ultra-transformés riches en sel, en sucres ou en graisses saturées. Ces produits arrivent souvent dans des emballages, voire des suremballages, dont la fabrication mobilise de nombreuses ressources et qui sont ensuite difficiles à éliminer.

Les circuits courts

Pour adopter une consommation plus durable en cuisine, privilégier les circuits courts et les produits de saison est une solution simple et efficace. Le commerce de proximité permet également de favoriser une rémunération juste pour les producteurs. En effet, manger local est bénéfique pour la planète, car cela réduit l’impact environnemental de la production alimentaire. Environ 80 % de l’impact environnemental d’un aliment provient de sa production.

De plus, manger de saison offre également des avantages pour la santé. Par exemple, en été, il est recommandé de consommer des aliments riches en eau, tels que la pastèque, les tomates ou les concombres, qui sont plus goûteux que les mêmes produits cultivés dans des conditions non adaptées. En résumé, adopter une alimentation de saison et privilégier les circuits courts permet de manger mieux tout en contribuant à la protection de l’environnement et à une rémunération plus juste pour les producteurs.

A lire aussi  Choisir la meilleure bouillotte pour se réchauffer et économiser sur le chauffage cet hiver

La consommation de viande

Le mode de consommation de viande est un point important à prendre en compte pour une cuisine durable. Afin de réduire notre empreinte écologique et de limiter l’émission de gaz à effet de serre, la consommation de viande doit être réduite. Cela ne signifie pas nécessairement devenir végétarien, mais plutôt de consommer de manière responsable et en quantités adaptées à nos besoins, en privilégiant les élevages responsables. Il est conseillé d’éviter les viandes les plus polluantes telles que le bœuf et l’agneau et les viandes riches en graisses qui peuvent nuire à notre santé.

[winamaz table= »30″]


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link