COP27 : l’Autriche promet 50 millions d’euros de financement pour les pertes et dommages liés au changement climatique

promette-d-aide-cop-27

L’Autriche fournira 50 millions d’euros aux pays en développement confrontés à des dommages et des pertes inévitables causés par le changement climatique, a déclaré le ministère du climat du pays à Reuters. Il rejoint un petit groupe de nations européennes pour offrir de tels fonds, Les indemnisations liées aux conditions météorologiques extrêmes et au réchauffement climatique ont fait un bond en avant dans l’agenda politique de la conférence des Nations Unies sur le climat qui se tient à Charm el-Cheikh, en Égypte.

Sous la pression des pays en développement, les pays ont convenu de tenir leurs premiers pourparlers officiels sur les pertes et dommages un raccourci pour les riches pollueurs en espèces paieraient aux États les plus pauvres confrontés à des dommages inévitables dus à l’aggravation des inondations, à la sécheresse et à l’élévation du niveau de la mer.

Juste quatre autres gouvernements – La Belgique, le Danemark, l’Allemagne et l’Écosse – ont engagé de petites sommes pour le financement des pertes et dommages, rompant les rangs avec d’autres pays riches qui ont résisté à ces paiements par crainte d’une spirale de responsabilités pour leur contribution démesurée au changement climatique.

L’Autriche fournira au moins 50 millions d’euros pour faire face aux pertes et dommages au cours des quatre prochaines années, a déclaré le ministère du Climat. Les fonds pourraient soutenir le « Santiago Network », un programme des Nations Unies fournissant un soutien technique aux pays confrontés aux dommages causés par les catastrophes naturelles alimentées par le climat, et un programme fournissant des systèmes d’alerte précoce aux pays sujets aux conditions météorologiques extrêmes.

« Les pays les plus vulnérables du Sud souffrent particulièrement des conséquences de la crise climatique et demandent à juste titre plus de soutien aux pays industrialisés »,

a déclaré la ministre du Climat Leonore Gewessler.

L’Autriche va fournir 10 millions d’euros supplémentaires pour le financement climatique

Gewessler a déclaré que l’Autriche ajouterait également 10 millions d’euros supplémentaires au budget de cette année budget pour le financement climatique.

« L’Autriche prend ses responsabilités », a-t-elle déclaré.

Les militants pour le climat ont cependant déclaré que le filet d’engagements ponctuels ne remplace pas un soutien constant.

Jusqu’à présent, le montant promis est bien en deçà des milliards de dollars de pertes déjà subies par les pays vulnérables fréquemment touchés par inondations extrêmes, sécheresse et tempêtes.

Le cyclone Idai a causé quelque 1,4 milliard d’euros de dégâts totaux et 1,39 milliard d’euros de pertes lorsqu’il a frappé le Mozambique en 2019. Certaines recherches suggèrent que d’ici 2030, les pertes liées au climat des pays vulnérables pourraient atteindre 580 milliards d’euros par an.

Les pays en développement veulent que les pays acceptent à la COP27 de lancer une facilité de financement dédiée aux pertes et dommages. Les États-Unis et les 27 pays de l’Union européenne – dont l’Autriche est membre – se sont précédemment opposés à cette idée.

Saleemul Huq, conseiller du groupe de 58 pays du Forum sur la vulnérabilité climatique, a salué le financement de l’Autriche, affirmant que le forum s’attendait à L’Autriche et d’autres pour soutenir un accord sur un fonds dédié aux pertes et dommages lors de la COP27.

« Chaque pays annonçant un financement pour les pertes et les dommages causés par le changement climatique induit par l’homme est le bienvenu », a-t-il déclaré.