Face à la crise de l’eau attendue à l’été 2023, quelles sont les mesures prévues par le gouvernement ?

Le ministre de la Transition écologique a annoncé fin janvier le lancement d’un « plan de sobriété » visant à réduire la consommation d’eau quotidienne des Français. Cette initiative fait suite à la sécheresse historique qui a frappé la France pendant l’été 2022 et qui s’annonce tout aussi grave devant le manque de précipitations actuelles dans le pays.

Un été 2022 qui a fortement affaibli les nappes phréatiques

En été 2022, la sécheresse aura été considérable avec des restrictions d’eau importantes. Les fortes chaleurs ont affaibli les niveaux des nappes phréatiques qui remontent difficilement. Malgré les précipitations survenues en début d’année, les réserves d’eau souterraine sont encore très basses pour la saison.

Yann Lefèvre, technicien du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), a déclaré à Europe 1 : « On a des nappes qui se rechargent (mais pas assez) depuis les vacances de Noël, alors que normalement la recharge commence plutôt vers octobre-novembre ». De plus, le mois de Février a été déficitaire. Les conséquences de la sécheresse se font donc sentir très rapidement et de manière intense.

Elaboration d’un plan anti-sécheresse

La recharge actuelle des nappes est très faible. Les trois quart des nappes sont en dessous des normales mensuelles. Le GIEC a souligné que les réserves d’eau pourraient diminuer de 10 à 40 % d’ici 2050. Pour éviter une pénurie d’eau durable à l’été 2023, le gouvernement met en place un plan anti-sécheresse. L’été 2022 a déjà été marqué par une forte sécheresse et des restrictions de l’eau potable dans la quasi-totalité des départements.

D’ici 2027, Christophe Béchu veut réduire le volume d’eau prélevé dans les sous-sols de plus de 10 %. Des restrictions sont mises en place et le système de traitement des eaux est également mis à jour. Ces mesures visent à réduire la consommation d’eau des Français.

A lire aussi  Des pratiques ancestrales de conservation des aliments reviennent sur le devant de la scène !

Particulier, agriculteurs et collectivités mis à contribution

Les particuliers, les agriculteurs et les collectivités devront pratiquer l’économie d’eau avant même l’été 2023. Christophe Bechu a déclaré qu’il y aura « un avant et un après l’été 2022 ». Des restrictions pour les particuliers seront annoncées bien avant le début de l’été car, une fois l’été arrivé, il sera trop tard pour « corriger le tir ». Ces restrictions prendront la forme de restrictions horaires et non pas de restrictions journalières.

Pour l’instant, aucune restriction n’est prévue pour les agriculteurs, mais ils seront invités à adopter une attitude de sobriété concernant leur consommation d’eau. Les collectivités seront également invitées à être économes.

La sobriété comme « maître mot »

Le Ministre de l’environnement, Christophe Béchu, a annoncé qu’il prévoyait de mettre en place des mesures de sobriété pour faire face à la sécheresse et à la pénurie d’eau. Ces mesures devraient être mises en place avant l’été 2023 et comprendre un outil en ligne, « l’Ecowatt de l’eau », qui permettra aux Français de connaître l’état des tensions dans leur secteur.

En outre, des changements sont prévus pour améliorer le traitement des eaux usées, actuellement peu exploité. En effet, seules 77 des 33 000 stations de traitement des eaux usées en France sont équipées de systèmes de recyclage complets. Pour cette raison, les Français ne peuvent pas utiliser l’eau de pluie pour alimenter leurs toilettes, étant donné les réglementations en vigueur.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link