Stop au gaspillage alimentaire : découvrez la méthode efficace de dessiccation pour conserver vos fruits et légumes toute l’année !

Il existe différentes méthodes de conservation des fruits et légumes pour éviter le gaspillage alimentaire et varier les menus tout au long de l’année. Les méthodes les plus connues sont la congélation, la stérilisation en bocaux, l’utilisation de sucre pour les confitures, le stockage en silo ou cave pour les légumes racines, l’utilisation de sel pour la saumure, la lacto-fermentation pour la choucroute, et la dessication ou le séchage. Penchons nous sur la dessiccation !

En quoi consiste la dessiccation ?

La dessiccation est une technique de conservation qui implique de déshydrater les aliments en éliminant l’eau qu’ils contiennent. Cette méthode est utilisée depuis longtemps pour conserver la viande, les fruits et les légumes. Cependant, il est important de noter que simplement exposer les aliments au soleil ne constitue pas une méthode efficace de dessication, car cela peut altérer la valeur nutritionnelle des aliments.

Il est donc préférable d’opter pour une technique qui permettra de conserver les enzymes, les vitamines, les minéraux, les oligo-éléments et les antioxydants contenus dans les aliments.

Les différentes méthodes de dessiccation

Pour les fruits, les légumes et les herbes aromatiques, il existe différents moyens de déshydrater.

  • La première méthode est l’utilisation d’un séchoir solaire. Il s’agit d’un caisson obscur garni de claies de séchage, permettant une circulation d’air à une bonne vitesse pour assurer un bon renouvellement de l’air, tout en conservant une température inférieure à 40°C pour ne pas nuire à la qualité nutritionnelle des aliments. Les aliments doivent être tournés régulièrement pour suivre la course du soleil et être rentrés la nuit pour éviter l’humidité.
  • La deuxième méthode est le séchage au four, qui consiste à couper les aliments en tranches fines et les étaler sur des grilles dans le four, chauffé à basse température (40°C) pendant plusieurs heures. Cette méthode est énergivore et non adaptée à la tendance de sobriété énergétique.
  • Enfin, la dernière méthode est le déshydrateur alimentaire, un appareil électroménager permettant de faire sécher des aliments sur des plateaux, en choisissant la température, la ventilation et la durée de séchage. Cette méthode est coûteuse en énergie et en coût initial d’achat.
A lire aussi  Pourquoi l'éducation à l'environnement est-elle cruciale pour l'avenir des générations futures ?

[winamaz table= »5″]


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link