Le gouvernement débloque deux milliards d’euros pour le Plan Vélo : un réseau de pistes cyclables étendu et des aides à l’achat de vélos au programme

Le gouvernement va allouer une somme importante de deux milliards d’euros pour le nouveau « Plan vélo » d’ici 2027. En septembre dernier, Elisabeth Borne avait déjà annoncé un budget de 250 millions d’euros pour l’année 2023.

Etendre le réseau de pistes cyclables

Olivier Schneider, le président de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), a réagi favorablement à l’annonce du nouveau budget de deux milliards d’euros pour le « Plan vélo » du gouvernement. Il a déclaré que la FUB serait très attentive à la manière dont cet argent serait utilisé pour s’assurer qu’il serait dépensé de manière efficace. Le précédent « Plan vélo » avait un budget de seulement 350 millions d’euros pour sept ans, ce qui en fait une augmentation considérable.

Le gouvernement a pour objectif d’étendre le réseau de pistes cyclables en France, qui est actuellement de 50 000 kilomètres. Le ministre des Transports, Clément Beaune, a déclaré que l’objectif était d’atteindre 80 000 kilomètres en 2027 et 100 000 kilomètres en 2030 dans le journal Le Parisien. Les collectivités locales devront déposer des dossiers pour bénéficier de l’aide de l’État pour chaque projet.

Un réseau plus accessible pour inciter à la pratique

Le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, a déclaré que cette aide financerait des vraies pistes cyclables sécurisées et séparées du trafic automobile, plutôt que de la peinture. Les petites et moyennes villes, ainsi que les territoires ruraux, seront prioritaires dans ce plan.

Olivier Schneider, président de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), a souligné lors d’une interview sur Franceinfo que la majorité des 50 000 kilomètres de pistes cyclables actuelles ont été mal réalisées et devraient être rasées avant d’être reconstruites. Il a également exprimé l’importance de l’exemplarité des projets financés par le nouveau budget pour permettre aux territoires de rendre la pratique du vélo sereine et accessible.

A lire aussi  Alerte sécheresse : 75 % des nappes phréatiques en situation critique et des restrictions d'eau à craindre dans 50 départements !"

Une partie réservée aux aides à l’achat de vélos

Le gouvernement prévoit d’utiliser une grande partie de l’enveloppe pour offrir des aides à l’achat de vélos neufs ou d’occasion. Selon Le Parisien, les aides existantes seront prolongées jusqu’à la fin du quinquennat et pourront être utilisées pour l’achat de vélos d’occasion, électriques ou non, à partir de l’automne 2023. Le montant de ces aides sera déterminé dans la prochaine loi de finances.

Un autre objectif important du nouveau plan vélo est de réduire les vols de bicyclettes. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement prévoit d’augmenter le nombre de marquages et de proposer des aides pour financer des parkings sécurisés, des box à vélo ou des zones de stationnement surveillées, notamment dans les gares.

Enfin, Christophe Béchu a annoncé que 200 000 enfants bénéficieront du programme « Savoir rouler à vélo » en 2023. Ce dispositif permet l’apprentissage du vélo avant l’entrée au collège. Le gouvernement vise à former progressivement tous les élèves qui sortent de l’école primaire, soit 800 000 enfants chaque année à partir de 2027. Depuis 2019, seuls 200 000 élèves ont été formés dans ce cadre

[winamaz table= »18″]


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link