Super classement thème par thème des économies considérables que l’on peut faire très facilement

En moyenne, chaque foyer français détient près d’une centaine d’appareils électriques et électroniques. La facture peut être alourdie par le gaspillage, le suréquipement et le manque d’entretien. Quelques petits gestes peuvent faire une grande différence. Voici un classement des économies substantielles réalisables thème par thème.

ELECTROMENAGER & HIGH TECH

Lave-linge

La principale consommation en électricité d’un lave linge est la production d’eau chaude. Le programme « Eco » permet de réaliser des économies d’eau et d’énergie grâce à la durée du cycle plus longue. Le temps de trempage et de lavage sera plus élevé, mais l’eau sera moins chauffée. Il faut cependant faire la différence entre le programme « Eco » et le programme « Rapide ». Sélectionner le programme « Eco » pour laver le linge permet de réaliser 15% d’économies et le programme à 30°C plus de 50%.  Il est cependant conseillé de faire fonctionner le lave-linge de temps en temps avec un programme élevé pour éviter que le tuyau d’évacuation et le tambour ne s’encrassent.

Lave-vaisselle

Laver sa vaisselle à 50°C ou avec le programme « Eco » permet d’économiser jusqu’à 45% d’électricité par rapport à un programme intensif. Faire fonctionner le lave vaisselle que lorsqu’il est plein permet de réduire nettement le nombre de cycles et d’économiser jusqu’à 15% sur la facture d’électricité.  Attendez donc que les appareils soient complètement remplis avant de les mettre en marche pour profiter des bénéfices de cette astuce économique.

Sèche-linge

Bien que les fabricants aient progressé ces dernières années, le sèche-linge est toujours un appareil énergivore (environ 200 kWh par an). Lorsque cela est possible, éviter de l’utiliser et préférez étendre votre linge à l’air libre pour le sécher. Il faut savoir que l’extraction mécanique de l’humidité est 100 fois plus efficace que l’extraction thermique par le sèche-linge. Pour faire fonctionner votre sèche-linge plus efficacement, veillez à bien essorer le linge dans le tambour du lave-linge.

Téléviseurs

Les téléviseurs de plus grandes tailles sont devenus une norme dans les salons, mais cela entraîne une consommation plus élevée d’énergie : un téléviseur de 160 cm (diagonale) a besoin autant d’électricité qu’environ 3 ou 4 téléviseurs de 80 cm. En réglant la luminosité de votre téléviseur manuellement ou en activant le contrôle automatique, vous pouvez réduire sa consommation d’environ 25 %.

A lire aussi  😍🌱 Permaculture urbaine : le secret écologique des citadins pour un avenir vert et prospère ! 😍🌱

Box Internet

La box peut consommer jusqu’à 200 kWh par an. Il est possible de réduire cette consommation en l’éteignant chaque nuit. Une fois éteinte, elle restera éteinte pendant environ 8 heures. Cela signifie que vous pouvez économiser environ 50 kWh par an, soit 25 % de la consommation annuelle. Il est donc conseillé de l’éteindre chaque soir et de la rallumer le matin.

LA MISE HORS SERVICE DES APPAREILS

La veille : une consommation énergétique cachée

Des avancées considérables ont été faites pour réduire la consommation des veilles : un règlement européen impose une puissance maximale de seulement 0,5 W pour certains appareils et de 2 W pour ceux connectés à un réseau ou à Internet. Éteindre les veilles peut entraîner une réduction de 15 % de la facture d’électricité annuelle (hors chauffage et eau chaude), ce qui représente plus de 100 € / an.

Il est conseillé de mettre complètement hors service les appareils qui ne sont pas utilisés. Laisser ces derniers en sommeil ou en pause consomme inutilement de l’énergie. Éteignez-les donc lorsque vous ne les utilisez pas.

Il n’est pas indispensable de garder en veille les équipements audiovisuels et informatiques, les appareils de cuisson et le petit électroménager (cafetière, machine à pain…). Par exemple, débrancher une machine expresso (qui est dotée d’une veille cachée) permet de réaliser des économies de 3 à 4 € par an.

Pour faire des économies, l’utilisation de multiprises à interrupteur est recommandée car elles permettent de brancher plusieurs appareils et de les éteindre tous en même temps.

Exception de la mise hors service

Les lave-linge et les lave-vaisselle sont équipés d’un détecteur de fuites d’eau. Il est donc conseillé de ne pas déconnecter ces appareils électroménagers.

LES ETIQUETTES ENERGIE

Les économies d’énergie réalisables grâce aux appareils les mieux classés sont considérables. Chaque différence de classe représente environ 15 à 20% d’économie d’énergie, ce qui est très significatif à long terme. Depuis le 1er mars 2021, la nouvelle étiquette énergie ne comprend plus certains équipements en classe A.

En remplaçant un réfrigérateur (une porte) classé F sur l’ancienne étiquette par un réfrigérateur D, on peut économiser 50 % d’énergie. De même, pour un congélateur (avec les mêmes classements), on peut réaliser une économie d’environ 40 %.

LA PRODUCTION DE CHALEUR

La cuisson

Lorsque vous mettez un couvercle sur les poêles et les casseroles pour cuire des aliments, vous obtenez des résultats plus rapides tout en consommant 25 % d’énergie en moins. Pour réduire encore votre consommation d’électricité, arrêtez le four avant la fin de la cuisson, ce qui vous permettra de faire des économies de 10 %. Vous pouvez également remplacer votre vieille bouilloire par une bouilloire à thermostat qui vous permettra de choisir une température de chauffage de l’eau inférieure à 100 °C, ce qui vous fera économiser 25 % d’électricité.

A lire aussi  🔥🌍 Énergies bas carbone : les incroyables innovations de 2023 qui vont changer le monde ! 🔥🌍

Il existe également des modes de cuisson low tech très performantes comme la cuisson passive ou la marmite norvégienne permettant de réaliser jusqu’à 80% d’économie d’énergie lors de la cuisson de nos repas.

L’eau chaude

Ne pas laisser le mitigeur en position intermédiaire est une bonne pratique, car cela permet d’utiliser de l’eau froide pour laver les légumes, se laver les mains et rincer son éponge. Installer des mousseurs ou des réducteurs de débits sur les robinets et une douchette économe peut également aider à économiser jusqu’à 75 % d’eau. En cas d’absence prolongée, il est également important de ne pas laisser fonctionner le ballon d’eau chaude.

Régler la température à 55℃ est suffisant pour réduire la prolifération de bactéries nocives, tout en limitant la consommation d’énergie nécessaire pour chauffer l’eau.

Le calorifugeage est une méthode utile pour éviter les pertes de chaleur lorsque le ballon d’eau chaude est installé dans un endroit non chauffé tels que le garage ou le sous-sol. Pour cela, il est nécessaire de bien isoler le ballon et les tuyaux avec un matériau adéquat. Cela est particulièrement important si les points d’eau sont éloignés du ballon d’eau chaude.

Le chauffage

Il est inutile de maintenir une température élevée dans toutes les pièces de la maison. Certaines pièces sont occupées plus fréquemment, mais d’autres, comme les chambres ou la salle de bain n’ont pas besoin d’un chauffage constant. En réglant la température à 19°C dans les pièces à vivre et à 17°C dans les chambres, vous pouvez réduire votre consommation de chauffage.

Lors de périodes de grand froid, gardez les volets fermés même en journée si vous n’êtes pas chez vous. Vous freinerez ainsi les déperditions de chaleur par les vitrages. De plus, en tirant les rideaux, vous empêcherez le froid de rentrer, ce qui augmentera le confort dans votre logement sans nécessiter un chauffage à plein régime.

A lire aussi  Découvrez le secret ancestral des argiles blanche et verte : des remèdes miraculeux pour une peau parfaite et une santé de fer !

Il existe un grand choix de poêles à bois ou à granulés qui peuvent contribuer à réduire votre facture d’électricité en chauffant une partie de votre maison. Ces poêles utilisent des bûches et/ou des granulés pour produire de la chaleur, ce qui est à la fois pratique et économique.

Il est possible de réduire le chauffage de votre maison lorsque vous êtes absent. Si vous partez quelques jours, vous pouvez alors mettre votre chauffage en position hors gel. Pour une programmation et une régulation optimales, vous pouvez également installer des systèmes connectés qui vous permettent de gérer la température à distance.

L’ISOLATION & L’ETANCHEITE

Bien isoler son logement

Le chauffage représente 66 % de la consommation en énergie des ménages. Pour réduire les factures et gagner en confort, la seule solution est de s’assurer que le logement est bien isolé. Les murs, le toit, les planchers bas et les fenêtres doivent être correctement isolés. Il est également possible d’installer un double vitrage et un système de ventilation pour empêcher les déperditions de chaleur.

Conserver la chaleur des pièces chauffées

Il est important de fermer les inserts de cheminée et les portes donnant sur des pièces non chauffées, comme des sous-sols, des caves ou des celliers. Si nécessaire, calfeutrez ces portes avec des boudins pour bas de portes. Toutefois, ne bloquez jamais les grilles de ventilation : elles sont essentielles pour assurer une bonne qualité de l’air dans votre logement.

Pour éviter ces déperditions, l’isolation des murs et des combles est primordiale.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link