Comment passer aux courses en vrac sans que ça vous coûte trop cher ?

Dans un contexte économique difficile et avec la volonté de consommer plus responsable, de nombreux consommateurs souhaitent se tourner vers le vrac pour réduire les déchets et acheter des produits de qualité à moindre coût. Mais comment faire pour réduire sa facture tout en passant au vrac ? Voici quelques astuces et conseils pour vous guider.

S’organiser pour mieux consommer

L’une des clés pour dépenser moins en passant aux courses en vrac est de bien s’organiser. Ainsi, il peut être nécessaire d’établir une liste de courses précise, en tenant compte des besoins alimentaires du foyer et de la quantité nécessaire à l’achat.

Ensuite, prenez le temps de repérer les bons plans près de chez vous : magasins bio, marchés locaux, épiceries spécialisées… Dans certaines villes, il est même possible de trouver des supermarchés coopératifs qui proposent des produits en vrac à prix attractifs.

Pensez également à consulter régulièrement les offres promotionnelles dans les magasins et sur internet. Les groupes d’achats solidaires peuvent aussi vous permettre d’accéder à des produits de qualité à tarif préférentiel.

  • Etablir une liste de courses précise
  • Repérer les meilleures adresses autour de chez soi
  • Consulter les promotions et suivre les groupes d’achats solidaires

Diversifier ses sources d’approvisionnement

Il est important de ne pas être exclusivement fidèle à un seul magasin, car chaque enseigne peut proposer des produits et des tarifs différents. Ainsi, n’hésitez pas à diversifier vos sources d’approvisionnement en fonction de vos besoins :

Faire ses courses à l’étranger

Lorsque cela est possible, certains consommateurs franchissent la frontière pour réaliser leurs achats en vrac. Par exemple, Lou se rend au magasin Edeka à Kehl, en Allemagne, où elle y trouve des produits tels que le dentifrice, les sacs-poubelle ou encore les ampoules.

A lire aussi  Transformer des déchets alimentaires en vêtements, l'avenir du textile ?

Se tourner vers les producteurs locaux

Acheter directement auprès des agriculteurs locaux peut permettre de diminuer les intermédiaires et ainsi de payer moins cher des produits frais, locaux et souvent bio. Les circuits courts comme les AMAP (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) et les ventes directes à la ferme sont autant d’options à explorer.

S’intéresser aux aliments complets et protéinés

Les légumineuses, céréales complètes et autres graines constituent une alternative intéressante à la viande, qui peut s’avérer onéreuse et polluante. De plus, ces aliments ont l’avantage d’être vendus en vrac dans de nombreux commerces spécialisés.

Adopter de bonnes pratiques pour mieux profiter du vrac

Une fois que vous êtes bien organisé et avez identifié les meilleures sources d’approvisionnement pour vos courses en vrac, quelques bonnes pratiques peuvent vous aider à faire des économies :

  • Investir dans des contenants réutilisables : bocaux en verre, sacs en tissu, boîtes hermétiques… ces contenants sont indispensables pour transporter et conserver les produits achetés en vrac. Ils représentent un investissement initial, mais permettent une utilisation sans contrainte et sur la durée.
  • Acheter uniquement ce dont vous avez besoin : le vrac permet de se fournir en quantité adaptée à ses besoins, évitant ainsi le gaspillage alimentaire et les dépenses inutiles.
  • Cuisiner maison : préparer soi-même ses plats permet de maîtriser les ingrédients utilisés et leur provenance, et d’éviter les emballages superflus des produits industriels.

En conclusion, passer aux courses en vrac sans que cela coûte trop cher est tout à fait possible : il suffit simplement de bien s’organiser, de ne pas hésiter à diversifier ses sources d’approvisionnement et d’adopter quelques bonnes pratiques pour profiter pleinement des avantages de ce mode de consommation responsable.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link