Construction et décoration : découvrez ces précieuses astuces pour réussir votre démarche écoresponsable

Il existe de nombreuses manières d’agir au quotidien pour un monde plus durable. Nos achats de produits d’ameublement ou de construction ont un impact significatif sur l’environnement et sur la qualité de vie lorsque nous les choisissons de manière éco-responsable. Voyons ici quelques idées à mettre en place.

Les produits composés de bois

Lors de l’achat de produits forestiers, il est essentiel de prendre en compte le type et l’origine du bois afin de faire des choix judicieux. Certaines des plus anciennes forêts du monde, qui abritent une variété de faune et de flore incroyable, sont extrêmement vulnérables et subissent les effets de la déforestation et de la dégradation des forêts. Par ailleurs, ces mêmes forêts contribuent à la lutte contre le réchauffement climatique en absorbant le dioxyde de carbone (CO2), principal gaz à l’origine du changement climatique. Il est donc capital de bien sélectionner le bois qui servira à l’aménagement de votre maison afin de ne pas contribuer à la destruction de notre environnement.

Il est important de prendre conscience de l’essence et de l’origine du bois que vous achetez, de même que de sa certification de gestion durable, afin de ne pas contribuer à la déforestation. Pour cela, optez pour un bois labellisé FSC. Évitez d’acheter des produits non-certifiés, en particulier ceux provenant des forêts tropicales, tels que le teck, l’ébène, l’ipé, le wengé et le sapelli.

Il est conseillé de privilégier des essences d’arbres telles que le chêne, le châtaignier, le mélèze, le pin d’Oregon, le robinier et le cèdre. Ces variétés sont peu sensibles aux insectes et aux champignons, ce qui signifie qu’elles ne nécessitent pas de traitement chimique pouvant être nocif. De plus, étant des arbres indigènes, ils n’ont pas à parcourir de longues distances pour arriver à votre domicile.

A lire aussi  Une société nantaise révolutionne le jardinage grâce à son terreau bas carbone et respectueux de la biodiversité

Il est nécessaire de traiter contre les champignons seulement les bois en extérieur, qui sont exposés à l’humidité. Dans ce cas, il est important de rechercher des produits anti-fongiques certifiés CTB-P+.

La peinture et la décoration

Optez pour des peintures écologiques pour préserver votre santé et celle de votre famille. Ces produits contiennent des liants, des solvants, des colorants et des additifs sans pesticides. Les composants organiques volatils (COV) ne sont pas présents et l’odeur ne s’évapore pas dans l’air après la peinture. Pour assurer une bonne ventilation, aérez la pièce après l’application de la peinture. Cela garantit un environnement plus sain et plus sûr pour vous et votre famille.

Vous pouvez créer votre propre peinture écologique, résistante et couvrante en mélangeant un tiers de fromage blanc à 0% (sans graisse) et deux tiers de chaux aérienne. Ajoutez-y le pigment colorant de votre choix (sans métaux lourds !) et de l’eau selon la consistance souhaitée. Mélangez le tout et votre peinture est prête à être utilisée !

Il est préférable d’utiliser des peintures naturelles comme la chaux, la caséine de lait, l’huile biologique et les peintures minérales pour l’extérieur. Ces peintures sont antifongiques, insecticides et perméables à l’air, ce qui les rend respectueux de l’environnement. Elles nécessitent peu d’énergie lors de leur fabrication et sont biodégradables à la fin de leur cycle de vie. De plus, elles produisent moins de déchets durant leur cycle de vie.

Les matériaux d’isolation

Choisir des matériaux d’isolation sains est essentiel pour maintenir une atmosphère intérieure agréable. Bien que les murs extérieurs denses offrent une protection naturelle contre les fortes variations de température, ceux qui sont minces nécessitent généralement une isolation thermique adaptée. Il est important de choisir des matériaux d’isolation sains qui aideront à maintenir une température confortable à l’intérieur de la maison et à préserver l’environnement intérieur.

A lire aussi  Chlorella : L'algue miraculeuse qui détoxifie et renforce votre organisme

Il est important de privilégier les isolants végétaux pour une meilleure protection de l’environnement. Par exemple, la laine de lin, traitée avec des sels de bore pour éviter les parasites et le feu, est un bon isolant écologique. Les produits du chanvre sont également de qualité, naturellement fongicides, antibactériens et sans danger pour la santé. Le liège expansé est renouvelable et offre une bonne isolation phonique. L’écorce du chêne-liège est également très légère et ne contient pas de colle, car elle est agglomérée avec la résine de l’arbre.

Il est important de prendre des précautions lorsqu’on utilise des isolants minéraux. La laine de verre, la laine de roche et la laine de laitier peuvent être nocives pour la santé lorsqu’elles sont inhalées, irriter la peau et les yeux et se disséminer dans l’environnement. Il est préférable d’opter pour des isolants minéraux naturels sous forme de granulés pour remplir les murs creux et assurer leur isolation. Ceux-ci sont incombustibles, imputrescibles et plus sains que d’autres, comme la vermiculite exfoliée et la perlite expansée, qui proviennent souvent de pays éloignés. L’argile expansée est donc l’isolant minéral le plus adapté.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link