Economisez sur votre facture d’électricité avec des gestes simples d’une efficacité redoutable
Réduire facture électricité
Table des matières

Face à l’inflation grandissante depuis plus d’un an et à l’augmentation du coût de l’énergie, les Français doivent trouver le moyen de réduire leur factures d’électricité. Le chauffage est le principal consommateur d’énergie dans une maison, représentant approximativement 70% de l’utilisation des ressources. La production d’eau chaude sanitaire et l’utilisation des appareils électroménagers sont les deuxième et troisième principaux contributeurs à la consommation énergétique. Voici ici, des gestes simples à mettre en place au quotidien et qui permettent véritablement de réaliser des économies sur notre facture énergétique.

Comment diminuer nos besoins en chauffage ?

La gestion de l’air est essentielle dans une maison. L’air doit être renouvelé car l’air humide est beaucoup plus difficile à chauffer qu’un air sec. Pour renouveler l’air efficacement, il est recommander d’ouvrir grand les fenêtres pendant 10 minutes et de bien aérer après la douche ou en cuisinant pour évacuer l’air humide. Gestes à éviter : laisser les fenêtre entrebâillées car cela refroidit durablement les murs et procure une sensation d’inconfort.

Le puits canadien est également une solution

Les ouvertures (fenêtres, baies vitrées, portes vitrées, fenêtre de toit) sont des ponts thermiques qui engendrent des déperditions de chaleur importantes et par la même une surconsommation d’énergie. Les changer peut représenter un budget important. Simple à mettre en place pour éviter ces déperditions de chaleur la nuit, il est fortement conseiller de fermer les volet et les rideaux le soir, même si on a de bons doubles vitrages. Le fait de placer des joints d’isolation en mousse dans l’entrebâillement des menuiseries permet de réduire fortement et durablement la perte de chaleur. Vérifier l’isolation de la jonction entre la fenêtre et le mur est très utile également et l’isoler le cas échéant. Enfin, les rideaux isolants thermiques peuvent jouer un rôle de barrière anti-froid très efficace.

Optimiser l’utilisation des radiateurs permet une meilleure gestion de ses besoins en chauffage : d’abord, les dépoussiérer régulièrement, puis limiter la température de chauffe à 19° le jour, à 18 ° la nuit et à 16 ° en cas d’absence. Fermer les pièces qui non pas besoin d’être chauffées pour éviter que la chaleur ne s’y répartisse. Enfin, pour lutter contre le froid provenant d’un mur extérieur, il existe des plaques réfléchissantes (panneau réflecteur de radiateur) à poser derrière le radiateur et qui permettent de réduire de 7 à 10 % la consommation de chauffage.

 Comment réduire la production d’eau chaude sanitaire ?

L’eau chaude sanitaire est le deuxième poste le plus énergivore au sein d’une habitation. Par an, un chauffe eau représente environ 800 kWh d’électricité par personne. L’eau chaude coute 18 fois plus chère que l’eau froide. Les différents moyens de réduire son coût sont simples à réaliser : après utilisation, replacer systématiquement le mitigeur en position eau froide. Cela permet d’éviter le déclenchement de la chaudière pour rien lors de la prochaine utilisation. Un bon réglage de chauffe eau doit être situé entre 55 et 60°C. Privilégier la douche (courte) plutôt que le bain et se lancer le défi du sablier (5 minutes maxi) permet de réaliser des économies d’énergie très impressionnantes. Enfin, avant un départ en long week-end ou en vacances, couper le chauffe-eau permet d’éviter le maintien de l’eau à température alors qu’on ne s’en sert pas.

Les éco-mousseurs à poser sur les robinets et les pommeaux de douche à économies d’eau sont également des petits investissements intéressants pour réduire sa consommation d’eau.

La cuisson et les appareils électroménagers, 20 % de l’énergie totale d’un logement

Poste également important, la cuisson, l’éclairage et les électroménagers peuvent voir leur consommation énergétique se réduire drastiquement grâce à des habitudes simples à mettre en place. Est-ce utile de le rappeler? Mais l’utilisation d’un couvercle permet d’économiser 25 % de l’énergie nécessaire à la cuisson et diminue, en plus, l’usage de la hotte aspirante. Méthode encore plus économique, la cuisson passive (pour les pâtes) permet de réduire de 80 % l’énergie nécessaire en stoppant la plaque après 2 minutes. Le temps de cuisson est légèrement allongé (de 2 minutes environ) mais la facture est largement diminuée! La marmitte norvégienne est une autre méthode de cuisson des aliments qui utilise l’inertie des matériaux dans un contenant isolé (voir notre article sur la marmitte norvégienne )

Pour baisser la consommation électrique et de l’éclairage, des astuces bien connues comme la suppression des ampoules halogènes, l’installation de multiprises à interrupteurs, éteindre les appareils en veille ou qu’on n’utilise pas (écran d’ordinateur, téléviseur, machine à laver, lave vaisselle…) permettent également de réaliser des économies intéressantes.

Nos autres articles