La sécheresse est si grave qu’elle modifie la masse de notre planète

Une nouvelle étude scientifique révèle une modification de la masse de la Terre liée à la sécheresse. En effet, des scientifiques autrichiens utilisent de nouveaux satellites pour mesurer la quantité totale d’eau présente sur la Terre, y compris sous sa surface. La sécheresse souterraine en Europe est si grave qu’elle affecte la masse totale de notre planète.

Depuis 2018, l’Europe fait face à une sécheresse historique. Malgré les rares épisodes d’intenses précipitations et les inondations qui ont affecté certaines régions, le niveau global des eaux souterraines n’a guère augmenté. 2018 et 2019 ont été des années particulièrement sèches, et aucune nette amélioration n’a été enregistrée jusqu’à l’été 2022, où 75 % du continent a été frappé par une sécheresse sévère.

Des satellites de pointe pour calculer la masse terrestre

Les satellites Tom et Jerry ont été conçus pour mesurer la sécheresse en profondeur, et non seulement la sécheresse en surface (ou sécheresse agricole). Ces deux satellites sont en orbite à environ 490 kilomètres de la Terre, espacés de 200 kilomètres l’un de l’autre. Ils effectuent des tours de notre planète à une vitesse de 30 000 km/h et photographient ainsi l’intégralité de la Terre en un mois. Ces satellites sont capables de quantifier avec précision le niveau de sécheresse en profondeur, ce qui permet d’avoir des informations plus précises sur la situation, et non seulement la situation en surface qui peut, elle, s’améliorer ou se détériorer en fonction des aléas météo.

Les satellites sont utilisés pour mesurer les changements de masse totale de la Terre, en prenant en compte le niveau des eaux souterraines, ainsi que celui des lacs et des mers et océans. Pour déterminer l’évolution de la quantité d’eau présente en profondeur, il faut ensuite soustraire les masses de neige, de glace et d’eau en surface. Ainsi, en additionnant les eaux souterraines, les glaciers, la neige, l’humidité du sol et les plans d’eau (lacs, rivières, etc.), on obtient la totalité des réserves terrestres en eau. En soustrayant les masses d’eau à ces calculs, les scientifiques peuvent déterminer avec précision la quantité d’eau souterraine présente dans chaque région du globe.

A lire aussi  Ces sociétés pétrolières et gazières qui vont faire basculer le monde vers une catastrophe climatique irréversible

Diminution de la masse de la Terre à cause de la sécheresse

Les effets des fortes précipitations ont un grand impact sur la masse de la Terre relevée par les satellites : lorsque la mousson asiatique a lieu, celle-ci augmente considérablement. La fonte des glaces, quant à elle, fait diminuer la masse de la Terre ; en effet, entre 200 et 300 gigatonnes de glace fondent chaque année du Groenland. Selon les conclusions alarmantes de l’université Technique de Graz, un déficit durable d’eau dans l’Europe centrale est en train de se former. Les pays qui n’étaient pas considérés comme des territoires secs – Allemagne et Autriche en particulier – sont particulièrement touchés par ces niveaux d’eau extrêmement bas, et cela peut causer des problèmes d’approvisionnement en eau sur le long terme. La diminution des niveaux des eaux souterraines est tellement marquante que cela a un impact sur l’évolution de la masse de la Terre.

Actuellement, l’évaluation des changements de masse de la Terre est un processus qui peut prendre des mois à compléter. Cependant, les scientifiques estiment qu’à l’avenir, les informations concernant ces modifications seront accessibles en temps réel.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link