Qu’est-ce que la collapsologie et comment peut-elle sauver l’humanité de l’effondrement qui se prépare

La collapsologie est un concept qui a été mis au point en 2018 par le trio composé de Pablo Servigne (ingénieur et sociologue), Gauthier Chapelle (philosophe et activiste) et Raphaël Stevens (professeur en économie). Ses objectifs sont l’analyse et la compréhension du potentiel effondrement global que nous risquons à cause du développement non durable et de notre surexploitation des ressources naturelles.

Les origines de la collapsologie

L’idée de collapsologie remonte aux différents travaux scientifiques et politiques des trois fondateurs de ce mouvement, datant de plus de 10 ans avant sa création. En effet, Pablo Servigne a commencé à étudier les conséquences possibles d’un changement climatique profond en 2008, tandis que Gauthier Chapelle a publié son premier livre sur la fin du capitalisme et Raphaël Stevens a commencé à enquêter sur les conséquences sociales des crises systémiques en 2011.

Les principes de base de la collapsologie

Basés sur ces recherches précédentes, les principes de base de la collapsologie peuvent être résumés par 4 points :

Prise de conscience de l’épuisement des ressources : La collapsologie met en évidence le fait que la civilisation occidentale actuelle ne sera pas viable à long terme si elle continue à exploiter les matières premières et autres ressources dont elle dépend
Changements rapides : L’effondrement économique et écologique pourrait se produire plus rapidement que ce que le grand public estime être possible, avec des conséquences dramatiques pour les populations fragiles
Anticipation : Il est important de comprendre et de planifier les conséquences de la crise à venir afin de pouvoir agir d’une manière constructive et proactive
Adaptation : Il est essentiel de trouver des solutions durables en anticipant la problématique et en prenant des mesures pour s’adapter aux changements à venir

A lire aussi  Les niveaux d'alerte de la sécheresse s'aggravent dans le sud de la France : des mesures immédiates doivent être prises pour éviter la catastrophe

Modèles de société proposés par les collapsologues

Face aux enjeux environnementaux et humains actuels, les collapsologues proposent un modèle de société basé sur une transition vers des systèmes construits autour de valeurs de justice et de respect de l’environnement.

Dans ce contexte, ils suggèrent une approche «d’adaptation» permettant à chaque individu et groupe de s’adapter aux circonstances changeantes et de s’impliquer activement dans la création des conditions de vie de demain.

Des solutions concrètes

Ces idées ont donné lieu à un certain nombre de solutions innovantes et prometteuses qui visent à encourager les citoyens, les organisations et les gouvernements à adopter des modes de vie plus durables et à intégrer ces mesures dans des plans qui permettront à l’humanité de survivre à l’effondrement imminent.

Ces initiatives incluent la promotion de l‘agroécologie et de l’autonomie alimentaire, le développement de microprojets communautaires et locaux, l’éducation en matière de protection de l’environnement et de justice sociale, ainsi que des initiatives pour faciliter la transition vers des modes de production plus durables et une mobilité douce. A court terme, les collapsologues espèrent voir le début de ces changements dès cette année (2023), ce qui permettrait à l’humanité d’avoir une chance de survivre à la crise globale.


Nos autres articles sur le sujet

Share via
Copy link